FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Brésil

24 Mars : Les Chutes d'Iguazu

Un peu épuisé des nuits précédentes, nous ne nous levons qu'à 8h30... Nous petit déjeunons tranquilles et décidons naturellement d'aller visiter les chutes d'Iguaçu côté brésilien qui nécessitent moins de temps de visite. Nous partons au terminal de bus et achetons un billet direct pour le parc (nous ne nous arrêtons même pas pour faire tamponner nos passeports côté brésilien). Nous faisons la rencontre de Benoit, un français en Argentine pour le boulot et qui en profite pour s'accorder quelques escapades... Nous passerons la journée avec lui. Nous achetons nos billets, un conseil retirer des Réals car le taux de conversion utilisé pour le pesos argentin est juste un scandale, cela double quasiment le prix du billet ! Puis nous sommes tous invités à prendre un bus dans la forêt pour rejoindre le départ de la balade... Le côté brésilien consiste en une passerelle de 1,2 km qui offre plusieurs points de vue sur les chutes. Le côté brésilien est celui qui offre les somptueux panoramas. Dès le premier point de vue, nous avons une vue d'ensemble spectaculaire des chutes côté argentin.


089 bresil iguazu 0012


A chaque point de vue nous sommes émerveillés par la beauté et la grandeur de ces paysages.


089 bresil iguazu 0048


En chemin, nous croisons pleins de coatis (sorte de ratons laveur) plutôt rigolos...


090 argentine iguazu 0252


Une passerelle nous permet de nous avancer au dessus de la chute « Union ». Ce débit et ces grondements sont impressionnants. Nous sommes au cœur de la gorge du diable et nous sommes trempés... Le spectacle est époustouflant. Nous terminons le trajet sur la tour d'observation qui nous permet de prendre de la hauteur après cette immersion dans les chutes.


089 bresil iguazu 0116


Nous aurons passé environ 3h de ce côté là des chutes... Nous reprenons le bus et arrivons en milieu d'après midi à Puerto Iguaçu. Nous quittons Benoit qui rentre sur Buenos Aires. Nous rentrons nous poser à l'hôtel, avec cette chaleur tropicale, nous sommes plutôt fainéants... Fin de journée tranquille.

Retour en Argentine suivante


30 juin – 08 juillet : Dernière escale, Rio de Janeiro

30 juin : Le brésil et le foot une sacrée histoire d'amour

Arrivés à l'aéroport, nous prenons un taxi pour nous rendre à Copacabana. Nous arrivons à l'appartement, seules 2 femmes de ménage sont là. Elles nous laissent dans l'appartement. Il est tout petit petit mais propre, bien situé. Ça va le faire pour une semaine. Nous attendons Fabio. Ils arrivent vers 10h30 avec sa femme Priscilla. Ils attendaient qu'on les appelle. Oups, nous ne sommes pas compris. Ils sont super sympa. Nous sommes contents de notre choix. Une fois partis, je pars au marché qui est au coin de la rue, Yoann est encore bien malade. Pleins de produits frais qui font envie, j'achète légumes, fruits, fromage. Super marché ! Puis nous partons avec Yoann visiter le supermarché...ce n'est pas la même. Nous n'avons jamais un supermarché aussi bondé, pire que carrefour à Noël... nous repartons les mains vides. De retour à l'appartement nous nous faisons un brunch et sombrons... dans la soirée nous rejoignons Thomas avec sa femme Milene et deux amies Ana et Carina dans le bar Plebeu dans le quartier Cobal da Humaita pour assister à la finale de la coupe des confédérations entre le Brésil et l'Espagne. Il y a une super ambiance, on sent vraiment un peuple qui vit et vibre football. Nous passons une super soirée avec en prime une victoire du Brésil ! La coupe du monde au Brésil en 2014 va être un sacré événement!


106 bresil rio 0001


01 juillet: retrouvailles et shopping

Bonne grasse matinée dans un lit bien douillet, Yoann commence à aller mieux. Ce midi, nous déjeunons avec Anna, amie de Yoann de Guyancourt qui vit au Brésil depuis quelques années. Nous déjeunons dans un resto de bord de plage. Anna attend un heureux événement. Nous sommes très heureux de la revoir. Nous passons un super moment. Alors qu'elle retourne travailler, Yoann et moi partons faire du shopping. Le temps n'étant pas tout à fait au rdv, nous ne nous attaquons pas encore aux endroits de visite mythiques de la ville. Nous avons bien fait car à peine sortis du centre commercial, nous nous rendons compte que le temps a mal tourné, il se met à pleuvoir des cordes... nous apprécions le confort de notre appart et de pouvoir y passer la soirée tranquilles

02 juillet: pluie pluie pluie

Il pleut des cordes !!!! Journée préparation du site et wimbledon. Impossible de faire quoi que ce soit. En espérant que cela s'améliore... heureusement que nous restons une semaine...

03 juillet: Corcovado – Baixa de Gavea - Leblon

Ce matin, il a l'air de faire beau, nous allons sur la plage de Copacabana où le beau temps se confirme. Il y a quelques nuages dans le ciel mais avec tous ces immeubles, impossible de dire le temps au dessus du Christ... Nous décidons d'y aller, nous verrons bien ! Nous prenons notre billet à l'office de tourisme qui se trouve sur la plage (merci à nos cartes d'étudiant achetées à la Paz...) puis direction le bus 583 qui nous dépose au pied du petit train menant au Christ Rédempteur tout en traversant une partie de la ville. Nous constatons que le temps s'est bien dégradé :( zut. Notre tour dans le petit train est à 13h, le trajet dure 20 minutes, nous avons déjà sur le parcours quelques belles vues de la ville. Arrivés là haut, la vue sur la ville et sa baie est incroyable. Le Christ n'est pas en reste avec ses dimensions de géant. Dommage qu'il fasse si gris et qu'il y ait tant de monde. Nous n'avons pas été très inspiré de choisir ce jour ci....

106 bresil rio 0029

106 bresil rio 0033

En prenant la carte, nous sommes en mesure de repérer les différents quartiers de la ville le centre, Ipanema, Copacabana, l'énorme lac Lagoa, le jardin botanique... nous apercevons aussi nettement la disposition des favelas sur les collines. Cela permet vraiment de bien se rendre compte de l'environnement naturel incroyable dans lequel se trouve la ville. Nous passons environ 1h30 et redescendons, nous reprenons le bus pour nous rendre vers le jardin botanique et plus particulièrement dans le quartier de Baixo da Gavea où on nous a conseillé la meilleure picanha de Rio. Nous allons donc au resto « Braseiro da Gavea ». Le serveur nous conseille la picanha ao Braseiro. Nous attendons notre plat en dégustant une caipirinha. Le plat arrive, alors qu'est ce que c'est que ce plat: viande rouge genre rôti en plus plat (pour la présentation), riz cuisiné avec du chou, farola (poudre à base de farine de manioc, la notre était cuisinée avec des oeufs...) et frites. Heure du verdict: c'est un pur délice !!! La viande est super tendre et les accompagnements se marient très bien avec (on a eu plus de mal avec la farola...). En tout cas super conseil de nos amis brésiliens.

106 bresil rio 0061

Nous partons ensuite dans un centre commercial juste à côté (RAS). Nous marchons jusqu'au quartier Leblon, quartier chic de Rio. Nous ne sommes pas très sensibles à ce genre d'architecture haut immeuble en béton (identique à tout ce qu'on a vu dans les autres quartiers) ... nous nous baladons, la nuit tombe, comme nous sommes en quête de quelques objets nous allons dans le shopping center. Nous nous rendons bien compte que nous sommes dans le quartier chic... on se croirait à Paris, du coup, pas vraiment de choses intéressantes pour nous ici... nous continuons notre balade et allons vers la plage. De là nous récupérons un bus nous déposant juste à côté de la maison. Nous allons prendre un verre puis rentrons. Yoann nous prépare un petit apéro guacamole caipirinha, nous avons déjeuner tellement tard...

04 juillet: Le pain de sucre – plage d'Ipanema/Leblon

Réveil sous le soleil !!! nous aurions vraiment du patienter pour le Christ, enfin... en fin de matinée, nous partons visiter un autre emblème de Rio: le Pain de sucre. Nous prenons le bus jusqu'à la colline URCA, nous allons voir la plage rouge (Praia vermelha), super jolie, quasi déserte avec en fond le pain de sucre. C'est super agréable de se retrouver dans un endroit non bétonné.

106 bresil rio 0077

Nous prenons ensuite le téléphérique pour monter une première colline, d'où la vue est très jolie et nous enchainons avec un deuxième pour arriver en haut du pain de sucre. C'est super agréable, il y a tellement de plateforme pour admirer les différentes vues sur la ville que le site est beaucoup moins congestionné qu'au Corcovado. Les vues sont splendides, avec le beau temps, c'est génial. Nous apprécions la ville sous une autre perspective...

106 bresil rio 0103

106 bresil rio 0120

La péninsule sur laquelle se trouve le pain de sucre possède quelques petites plages à taille humaine. Ce quartier à l'air vraiment chouette. Nous voyons bien sur le Christ et notre plage de Copacabana... Nous redescendons et rentrons « déjeuner » (à 16h...) à l'appart. Nous filons sur la plage d'Ipanema qui n'est déjà plus bercé par le soleil... du coup pas de baignade mais nous assistons au coucher de soleil en admirant les cariocas faire leur sport sur la plage... nous nous posons un moment et continuons vers la plage de Leblon. Il fait nuit et il y a beaucoup de monde. Nous basculons côté ville et allons tester une bruschetteria conseillée par Ana. Nous sommes moins emballés, le rapport qualité prix n'est pas extraordinaire et ce n'est pas comme si dans quelques jours nous ne retrouvons pas du bon pain et du bon fromage.... nous sommes durs mais c'est vrai qu'à l'idée du retour nous sentons que nous nous préservons, nous ne sommes plus attirés par les aliments que nous pourrons trouver en France , en même temps quitte à être à Rio autant manger local !. Nous marchons vers Ipanema et reprenons un bus pour rentrer.

05 juillet: Botafogo & Centro

Ce matin nous trainons... Nous avons rendez vous avec Thomas pour le déjeuner. Nous nous retrouvons dans le quartier Botafogo profitant pour faire notre baptême du métro carioca : très bien. Nous allons dans un super petit resto « versao carioca » où il y a un énorme buffet. Chacun choisit son plat et le prix est fonction du poids que l'on mange... concept sympa. Nous restons un bon moment mais Thomas doit repartir travailler et oui il y en a qui travaille... nous allons ensuite à la boutique du Botafogo football club et partons pour le centre. Le centre est un quartier très populaire, à peine arrivés à la station urugayana, nous nous retrouvons dans des rues très commerçantes genre barbès. L'architecture est faite d'immeuble en bétons, contrairement à beaucoup d'autres villes dans le monde, la beauté ou le charme ne se concentrent pas dans ce quartier. Nous nous promenons jusqu'à la fin de l'après midi puis nous rentrons. Le soir, nous dinons dans une churrasqueria typique brésilienne « Carretao », le menu est fixe: viande au barbecue servie à volonté accompagnée d'un buffet. Il vaut mieux être un « meat lover ». Perso, j'ai vraiment préféré la picanha... Nous rentrons la peau du ventre bien tendue...

06 juillet: Santa Teresa – Saturday night fever à Lapa

Patriotisme oblige, ce matin nous regardons la finale match dame de wimbledon où Marion Bartoli a brillé... vers 11H30, nous partons marcher dans l'avenue Nossa Senhora de Copacabana où il y a pleins de petites boutiques. Nous prenons ensuite un taxi pour nous rendre au quartier de Santa Teresa où nous avons rendez vous à 13h avec Thomas et Milene. C'est la première fois que nous tombons sur un chauffeur malhonnête à Rio, il nous facture un tarif plus élevé (2) arrivé dans le quartier de Santa Teresa soit disant à cause des montées (après vérification, aucune raison d'augmenter de tarif en pleine journée) de plus il fait quelques détours. Bilan après quelques explications, nous demandons à descendre et finissons à pied. Cela nous donne l'occasion de commencer à profiter des charmes de ce quartier, quartier un peu bohème de Rio. Nous arrivons en retard au resto (Marco) enfin c'est ce que nous croyions initialement. Nous avons raté un mail de Thomas qui décalait le rdv à 14h. Du coup, nous nous sommes fait un peu de soucis car nous n'avions aucun moyen de les joindre.... plus de peur que de mal. Nous les retrouvons à 14h, heure brésilienne... et faisons la connaissance de Karim, un pote de Thomas fraichement débarqué à Rio... Papa, maman, c'est le moment où vous êtes fiers du beau fiston qui commande « uma feijoada », plat typique brésilien (et portugais) à base de haricots noirs, riz, choux et viande de porc (en grande partie) et pour les traditionnelles traditionnelles avec pieds et oreilles. Pour le baptême de Yoann ce sera sans les pieds et les oreilles...

106 bresil rio 0197

Milene et Thomas font de meme. Karim et moi prenons une autre spécialité de la maison: moqueca mista (poisson et crevettes). Nous sommes tous ravis de nos choix, le tout accompagné d'une bonne caipirinha, nous nous régalons. Nous partons ensuite nous balader dans le quartier. C'est super mignon et nous bénéficions de jolis panoramas de la ville. Nous passons au parc des ruines, nous nous posons boire un café. Nous rentrons chacun chez soi pour mieux nous retrouver pour la soirée, avec Karim, nous redescendons la colline pour aller récupérer le métro plus bas. Nous rentrons sur Copacabana. Karim passe nous récupérer à l'appart vers 20h30, le temps de boire une yoyo caipirinha et nous prenons le bus pour le quartier de Lapa, un des « place to be » à Rio pour la vie nocturne. Une fois arrivés, nous comprenons pourquoi : des dizaines de bars, boites partout et des milliers de personnes de toutes les cultures de tous les milieux sociaux...Impressionnant! Nous retrouvons Milene et Thomas et allons au bar « boteca Belmonte », il diffuse de l'Ultimate fighting et ce soir se déroule un match hyper important de la star internationale brésilienne: Anderson Silva dit l'araignée... J'adore, ils sont trop marrants ces lutteurs! Tout ceci ne m'était absolument pas familier avant d'arriver à Rio, mais c'est comme pour le foot, on vibre! Du coup, nous restons un moment posé dans ce bar pour au final assisté à une défaite honteuse du brésilien, l'excès de confiance nuit. Enfin... nous partons ensuite à la découverte des rues alentours, l'heure tourne et les gens sont de plus en plus dans l'ivresse, nous faisons quelques rues un peu plus « ghettos », découvrons l'escalier où a été tourné le clip d'une chanson que j'adore « beautiful »... nous avons la rue des travelos, la rue des prostituées sous fond de jazz, rock ou de samba. Il y a des endroits qui sont hyper glauques. Jusque tard dans la nuit c'est bondé. Lapa est un quartier hyper intéressant par toute cette diversité et met bien en évidence les contrastes de Rio. Nous sommes ravis de cette virée nocturne. Nous quittons Thomas et Milene et rentrons en taxi avec Karim. Couchés 4h30, ce n'est plus de notre age ma pauvre Simone...

07 juillet: un dimanche à la plage

Nous ne pouvons quitter Rio sans faire comme la plupart des cariocas le week end: aller à la plage. En début d'après midi nous nous mettons en mouvement et allons sur Copacabana. C'est blindé !!! et encore on nous dit que c'est rien par rapport à l'été. Mais comment font ils pour rester les uns sur les autres. Nous nous promenons sur la plage en direction de la plage d'Ipanema. Au passage, nous nous rinçons les yeux, les hommes en mini boxer et les femmes en mini bikini... C'est drôle comme ces tenues ne sont pas réservés qu'au corps jeunes bronzés bodybuildés, c'est bien les hommes et femmes s'assument et quelque soit leur age, leur morphologie, leur couleur de peau, la tenue officielle est le string ou le brésilien ou le boxer... je me sens un peu tache au moment d'aller dans l'eau avec ma culotte de grand mère....:) nous nous baignons à tour de rôle précaution oblige... En fonction des postes sur la plage on retrouvera tel ou tel type de population. Il y a le poste plutôt famille, plutôt gay friendly... Aussi les brésiliens sont très sportifs, beaucoup jouent au foot, au foot volley au volley.... Alors ce qui nous a frappé ce sont les femmes « stringées » qui manient le ballon avec une belle dextérité... Yoann est au paradis : un monde où les femmes vibrent foot, jouent au foot et en tenue légère... Nous sentons que passer la journée à la plage est une institution dans la vie des cariocas.

106 bresil rio 0323 106 bresil rio 0319

106 bresil rio 0326 106 bresil rio 0273

Nous restons jusqu'à ce le soleil n'éclaire plus la partie de sable sur lesquelles nous sommes posés. Nous rentrons dans la ville pour prendre un bus pour Copacabana... Arrivés à l'appart, nous nous douchons et nous ressortons en fin d'après midi pour aller au centre commercial Rio Sul, nous avons encore quelques achats à finaliser. Thomas et Milene nous rejoignent pour nous dire aurevoir. Bon mariage à vous les amis et merci pour tous ces « tips » et bons moments en votre compagnie. Nous rentrons ensuite à l'appart, dernière soirée...

08 juillet: dernier jour....

Après un détour par la plage de Copacabana, nous consacrons les derniers instants à faire du shopping. L'heure de quitter notre ultime escale arrive... Nous laissons Rio avec dans la tête un peu de mélancolie, réalisant que cette belle aventure s'achève mais nous sommes heureux d'avoir réalisé ce rêve. Aussi, Nous nous réjouissons à l'idée de retrouver nos famille et nos proches dans quelques (longues) heures.


top

106 bresil rio 0319

Commentaires   

 
+1 #1 Ana 22-07-2013 14:06
Oi Carina, adorei seu blog!!! Vi que aproveitou bem as dicas!! Beijos
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir