FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Chine

En Chine, nous avons picoré... Pékin et ses environs nous ont charmé. Ping'An et Yangshuo ont rassasié nos envies de nature et nous donne l'envie d'un prochain voyage dans ce pays aux paysages si variés. Hong Kong restera un moment mémorable avec la venue de nos amis...

15 aout: à Erlian, direction Pékin

Le bus mongole nous récupère à la sortie de la frontière mongole et nous emmène jusqu'au poste frontière chinois. Nous suivons le flot de passagers. Premier arrêt pour payer la taxe d'entrée. C'est la cohue. Tout le monde double. Les chinois et les mongoles sont excellents dans cet art. Second arrêt à l'immigration, nous choisissons évidemment le mec le moins dégourdi, il semble ne pas être habitué aux passeports européens, nous mettons une éternité à sortir. Une fois dehors, Yoann est rappelé, 3 prénoms c'est trop compliqué pour les chinois. Nous sortons une bonne fois pour toute, et là le constat est sans appel, le bus est parti sans nous. Nous demandons auprès d'un autre bus qui accepte de nous prendre. Nous sommes déposés à la station de bus d'Erlian. Nous sommes sollicités par des personnes souhaitant nous vendre des billets pour Beijing. Les tarifs sont supérieurs à ce que nous pensons. Pas de décision le ventre creux, nous nous éloignons de la station. Nous partons retirer de l'argent, nous rencontrons deux polonais Cama et « Miaou ». Nous partons déjeuner ensemble. Nous choisissons le premier boui boui, la dame à la gentillesse de nous fournir un menu en anglais sans prix...:-). Nous prenons des nouilles et nous nous partageons une assiette de bœuf, le tout accompagné d'une bonne bière. Ca fait vraiment du bien après quasiment 24h sans manger, ni boire. Bien repu, nous retournons à la station de bus. Nous prenons un billet de bus couchette qui part à 15h30, les polonais font de même. Le bus est annoncé comme arrivant à Pékin à 4h du matin. Nous attendons patiemment tandis que les polonais partent se balader. 30 minutes avant l'heure du départ, ils ouvrent les portes de la salle d'attente. Nous passons, les polonais arrivés plus tard se voient refuser l'entrée du même bus que nous. Nous ne comprenons pas. Dans le bus, le confort est spartiate, le bus est propre, il faut se déchausser pour entrer.

 

11 chine pekin 0001

 

C'est parti pour quelques heures de folies. Nous nous arrêtons vers 20h pour diner à un espèce de buffet (genre Wok Fu, hein pépétte...). Les mongoles dans notre bus font toute une histoire pour dîner. Ils sont pénibles et bruyants. Nous dinons rapidement de peur que le bus ne parte sans nous. Nous repartons et essayons de dormir tant bien que mal.

 

16 aout: arrivée à Pékin

Comment dire, le bus nous dépose au milieu de nulle part à 2h du matin (au lieu des 4h annoncées...), nous n'avons absolument aucune idée d'où nous sommes et d'où nous allons.:-) Des taxis non officiels nous demande où nous allons. Nous essayons tant bien que mal de comprendre où nous sommes. Il semble que nous soyons au Sud de Pékin. Au bout d'un moment, un chinois parlant un peu l'anglais vient nous aider. Lui, jeune diplômé rentre de chez ses parents à Erlian et se rend au Nord de Pékin. Il fait le traducteur avec les taxis. Les prix sont exorbitants, même en partageant avec lui. Il nous propose d'attendre 5h30 pour prendre un bus avec lui. Nous acceptons. Nous partons donc à pied avec lui et son ami, nous allons à la station de bus. Nous apercevons au loin un Mac Do. Plutôt que de passer 2h dehors, nous lui proposons de venir avec nous, nous espérons pouvoir nous connecter à internet. Arrivés là bas, Yoann et moi prenons un menu. Nous sommes complètement déréglés. Nous découvrons avec désarroi qu'il n'y a pas internet. Nous discutons avec notre nouvel ami chinois, il s'appelle Guo Hui, il fait de grands efforts pour se faire comprendre, il utilise un traducteur sur son téléphone. Il est d'une gentillesse très touchante. Vers 5h15, il nous fait signe de partir. Finalement, nous allons prendre un taxi pour aller au métro. Il refuse catégoriquement que nous payons le taxi, nous sommes gênés. Dire que 3h auparavant, nous ne le connaissions pas et que maintenant il fait tout pour nous aider et nous permettre de nous rendre au centre de Pékin. Quelle bonheur de rencontrer une personne aussi gentille. Nous arrivons à la station Beijing South Railway station et attendons l'ouverture. Nous rejoignons le métro. Nous décidons avec Yoann d'aller vers l'auberge que Cécile et Charlotte (cf récit mongole) nous ont indiquée. Nous profitons des quelques stations en commun pour remercier Guo Hui. Nous le quittons, pour nous la galère n'est pas finie. Nous descendons à la station Guloudajie. Nous repérons les indications de Charlotte. Nous allons au Mac Do, et oui encore. Nous cherchons désespérément à nous connecter à internet pour savoir si nous avons un hôte. Pas de connection internet avant 7h. Il est 6h30, Yoann part voir s'il y a de la place dans les auberges (au cas où). Bilan : non ! Il a pu tout de même profiter du réseau de l'auberge Drum Tower Youth Hostel (conseillée par Charlotte), pour voir que nous avons une réponse positive de Couchsurfing. Cool. Il nous fait vraiment pouvoir nous connecter plus longtemps. Nous essayons en vain au Mac Do, ça ne marche pas. RRRrrr. Nous sommes exténués, sales, il nous faut trouver une solution. Yoann me propose de retourner à l'auberge afin de profiter de leur connection. Allons y ! Arrivés là bas, nous sommes effectivement très heureux d'avoir une réponse positive sur CouchSurfing. Nous appelons la jeune femme sur Skype. Il est 8h30 quand nous la réveillons. Par chance, elle ne travaille pas et nous donne rendez vous au métro Chaoyangmen 20 minutes plus tard ! La chance nous sourit. Nous reprenons le métro pour quelques stations sur la ligne 2. Nous attendons un peu et rencontrons Lisa, pure chinoise de 28 ans polyglotte : chinois, français, anglais, allemand et espagnol. Elle semble très gentille. Elle nous amène chez elle. Nous n'osons même pas nous asseoir sur le canapé, tellement nous nous nous sentons sales. Elle nous apprend qu'elle a démissionné la semaine passée, quelle aubaine pour nous. Du coup, elle est à fond que l'apprentissage du russe. Nous lui offrons un livre en français ainsi que notre petit guide de conversation russe... Yoann lui fait également une sélection de chansons françaises. Nous prenons une bonne douche et demandons l'autorisation de faire des lessives. Puis nous faisons une sieste. Quel bonheur d'être posés. Lisa nous a précisé qu'elle devait partir dans l'après midi et que nous ne pouvions pas rester car il n'y a qu'une seule clé. Nous décidons de partir nous renseigner pour le train et d'aller dans un marché de vêtements. Lisa nous accompagne à un petit boui boui pour que nous achetions une puce de téléphone local (50YUAN). Nous allons donc à l'est vers « Sanlitun » (Worker's Stadium), nous nous rendons rapidement compte que les distances sont très grandes. Nous ne trouvons pas le centre d'information pour les billets mais nous trouvons le marché «  Ya Show Clothing Market ». C'est très grand sur 5 étages avec uniquement de la contrefaçon. Nous nous prenons au jeu de la négo. C'est marrant. Yoann achète un sac et moi deux T-shirts. Nos négos sur le pantalon Goretex et le trépied de l'appareil photo n'ont pas abouti...:-) Pour les pantalons, Yoann a même eu le droit à une petite insulte. Très sympa... C'était drôle cette petite après midi. Nous nous baladons ensuite dans Sanlitun, sorte de grand village commercial avec des marques plutôt occidentales. Ensuite, ,nous nous retrouvons dans des hutongs, ruelles typiques de la Chine. Nous découvrons stands de rue, lumières et animations.

 

11 chine pekin 0024

 

C'est génial. Devant attendre 23h que Lisa rentre chez elle, nous allons au Starbuck pour internet afin de mettre à jour le site sur la Mongolie. Heureusement, que nous avons la puce chinoise, c'est notre sésame pour avoir internet dans les restos type starbuck, Mac Do. Yoann galère bien bien bien. Vers 23h, nous sommes chassés et rentrons. Nous retrouvons Lisa avec deux autres surfeuses Dulci et Marie, deux jeunes françaises parties pour les vacances d'été en Chine et en Corée. Elles nous racontent leurs péripéties et nous donnent quelques conseils pour Guilin. Nous sommes tous bien fatigués et nous couchons.

 

17 – 20 aout: Pékin et ses environs

17 aout : à bicyclette...

Nous nous levons vers 10h. Lisa nous prépare un petit déjeuner chinois. Au menu, riz, algues, champignons et crevettes séchées. C'est un peu raide pour nos estomacs mais nous n'apprécions l'intention. Nous partons avec Dulci et Marie car nous avions le but commun de louer des vélos et de vouloir aller à la grande muraille. Nous marchons à travers les hutongs et les artères plus grandes en direction de la cité interdite, c'est agréable. Nous trouvons une agence de voyage en chemin et découvrons avec effroi que ce soit pour Zandjiajie ou pour Guilin, il n'y a plus de couchettes, que des sièges. Pour 27h de train, ça fait beaucoup. Nous réfléchissons. Nous ne voyons rien dans la rue pour louer des vélos. Nous allons dans une auberge de jeunesse mais leurs vélos sont cassés, nous désespérons un peu de trouver. Nous leur demandons le prix pour la muraille. Ils semblent disproportionnés et les tours ne nous intéressent pas. Nous repartons bredouille. Finalement, nous croisons un européen sur un vélo, nous lui demandons et il nous indique un magasin sur la même rue. Cool. Nous louons donc chacun un vélo pour 48h chez Bike Beijing. Il est environ 14h, une fois cette mission accomplie, nous nous disons tous qu'il est trop tard pour la cité interdite et avons finalement tous envie de profiter de nos montures.

 

11 chine pekin 0146

 

Nous décidons d'aller vers les lacs en faisant au préalable un tour devant la cité interdite. Faire du vélo à Beijing est une expérience géniale, toute la ville possède de multiples pistes cyclables, de plus nous pouvons engloutir les longues distances rapidement. Nous arrivons devant la cité interdite avec l'énorme portrait de Mao, nous voyons également l'immence place Tian'Amen, la plus grande place du monde, c'est impressionnant. Nous longeons les lacs Nanhai, Zoughai et Behai sans parvenir à les voir. Nous avons compris trop tard quand fait les lacs se trouvent dans de parcs fermés avec des entrées payantes. Nous arrivons aux lacs Qianhai, Houhai et Xihai qui eux sont accessibles gratuitement. Nous nous promenons autour... C'est super agréable. Les lacs sont bordés de tous types de bars, restaurants. Les filles étaient en quête d'un Starbuck depuis le matin. Nous en trouvons un et apprécions cette pause pendant laquelle nous dégustons des boissons fraiches accompagnées d'un brownie. Nous reprenons nos montures et passons à l'auberge de la veille pour voir pour les billets de train. Le verdict est sans appel, pas de places en couchettes. Nous décidons de prendre nos billets pour Guilin. Nous allons ensuite nous balader dans les hutongs très animés au Sud Est des tours du Tambour et de la Cloche. Nous quittons nos vélos et nous baladons à pied. Nous choisissons un petit restaurant de rue pour diner, nous trouvons ça moyen. Nous repartons avec yoann et les filles pour récupérer nos billets à l'auberge. Nous allons ensuite à un marché de nuit vers Wangfujing. Le quartier est sympa, le marché est un marché pour touristes avec des mets du type scorpions, lézards, larves...

 

11 chine pekin 0057

 

Les filles ont gouté un truc improbable : une tranche de pain de mie trempé dans l'huile avec des blancs en neige et du coulis de fraise. A l'unanimité,  nous trouvons ça dégueulasse. Nous repartons sous la pluie et sommes contents de rentrer chez Lisa. Nous discutons un moment, un américain arrive. Du coup, ça fait 5 surfeurs en même temps pour une disponibilité de 2 en théorie. Lisa est cool et refuse de laisser les gens sans toit. Heureusement que son colloc n'est pas là. Nous nous couchons vers 2h.

 

18 aout 2012: Summer palace

Lever vers 9h, nous n'arrivons pas à récupérer de nos deux nuits quasi blanches pour arriver à Beijing. Nous décidons de partir au palais d'été à vélo, c'est à environ 15 km de Pékin. Le temps est particulièrement couvert aujourd'hui. Il y a de la brume et de la pollution de façon quasi omniprésente à Pékin, alors quand c'est couvert, c'est vraiment pas très joyeux. Nous sommes toujours aussi contents d'arpenter les rues de la ville sur nos vélos. Nous faisons quelques arrêts en chemin, arrivons au Palais d'été vers 14h. C'est bondé ! En Chine, il a énormément de chinois !!! :-). Les touristes sont essentiellement locaux. Nous passsons environ 4h à visiter ce lieu. C'est beau mais la foule ainsi que ce temps mitigé font que nous ne sommes pas plus emballés que cela lors la visite. De magnifiques temples ainsi que le bateau de marbre auront tout de même attisé notre curiosité.

 

11 chine pekin 0349

11 chine pekin 0076

11 chine pekin 0088

 

Vers 18h, nous rentrons sur Pékin, nous mettons environ 2h à atteindre Guloudajie où nous souhaitons diner. Nous trouvons un petit resto de rue très sympa. Au menu, brochettes de poulettes, bœuf, riz, pain grillé et une bonne bière bien fraiche. Lisa nous demande de la rejoindre au nord de Pékin pour aller prendre un verre avec ses amis. Nous avons surtout envie de rentrer nous reposer. Mais bon, cela nous fait plaisir de passer du temps avec notre hote. Nous y allons. Nous prenons le métro en laissant nos vélos à Guloudajie. Le lieu de rendez vous est loin. Nous nous trompons et au moment d'arriver, nous recevons un message de Lisa nous disant que c'est annulé. Nous sommes franchement saoulés. Nous prenons la direction inverse pour récupérer nos vélos. Nous retrouvons Lisa par hasard dans le métro qui s'excuse de la situation. Tout le monde peut changer d'avis. Nous la quittons à Guloudajie afin de récupérer nos vélos. Nous la retrouvons 30 minutes plus tard chez elle. Nous prenons une douche et allons nous coucher exténués par cette longue journée.

 

19 aout 2012: La Cité Interdite

Nous décidons de préparer un petit déjeuner occidental. Nous partons avec Yoann et Dulci pour faire des courses. Au programme : pain, confiture, céréales, yaourt, jus d'orange et thé. Nous sommes tous aux anges de faire un tel petit déjeuner. Lisa semble apprécier aussi. Avec Yoann nous prévoyons de visiter la cité interdite. Aujourd'hui, il fait beau, le ciel est presque bleu.:-) Nous partons donc en vélo, préparer psychologiquement à voir beaucoup de mondes. Nous ne souffrons pas de l'affluence dans ce lieu mythique. Une ville dans la ville, les temples sont impressionnants.

 

11 chine pekin 0125

11 chine pekin 0352

 

Dans l'après midi, nous souhaitons faire un tour de la place Tian Anmen, mais c'est tellement barricadé qu'il est difficile de s'y retrouver et de prendre plaisir à s'y balader. A un moment donné, nous prenons la piste cyclable en sens inverse, ni une ni deux la police nous remet sur le droit chemin. Zut, nous étions presque arrivé où nous voulions... Le mausolée de Mao est impressionnant au sud de la place. Nous trouvons un office du tourisme où ils ne parlent quasiment pas anglais... Super ! Nous nous renseignons sur le bus «  local » desservant la muraille. Nous repartons rendre les vélos et allons sur la colline du Charbon. Cette colline permet de jouir d'un super panorama sur la cité interdite.

 

11 chine pekin 0168

 

En fin de journée, nous nous donnons rendez vous avec les filles pour diner. Nous arrivons en avance. Nous rencontrons Ken, un philippin voyageant seul. Nous discutons, il est très sympa. Les filles nous rejoignent, nous invitons Ken à manger avec nous. Il nous conseille un resto bondé où il y a une file d'attente. C'est vrai que c'est bon signe. Nous acceptons. Nous avons 20 minutes d'attente. Une fois installés, nous mettons tout autant voir plus à choisir nos plats.:-). La carte est impressionnante, on voit même au menu de la bébé tortue... Miam Miam. Sinon, leurs spécialités semblent être les fruits de mer et plus particulièrement les bébés homards. Yoann et Ken partagent des homards, tandis que j'opte pour des coqs de mer. Les filles prennent des plats végétariens. Les plats sont extrêmement copieux et épicés. Aie aie !!! Nous avons chaud. Nous apprécions vraiment le repas.

 

11 chine pekin 0188

 

A la fin nous sommes repus. L'addition est très légère. (50Yuan./personne soit 5 euros). Nous disons aurevoir à Ken et rentrons à pied avec les filles. Nous retrouvons Lisa absorbée par une discussion skype...

 

20 aout 2012: La grande muraille

Nous mettons le réveil à 7h et partons vers 7h30. Finalement, nous décidons de faire au plus simple et de prendre un bus pour Badaling, le site le plus visité :-( mais le plus conservé... Nous sommes en Chine, nous le faisons à la chinoise:-). Nous trouvons assez facilement le bus(877), il nous en coutera 12 Yuan/personne. Quand nous voyons le nombre de bus que s'enchainent, nous comprenons que nous ne serons vraiment pas seuls. En chemin, nous commençons à apercevoir la grande muraille sur fond de paysages montagneux. Arrivés là-bas, c'est disney avec pleins de stands de nourriture, de bijoux.. Nous décidons de nous diriger vers le lieu de convoitise. Voyant énormément de mondes sur le versant sud, nous allons vers le nord. Ca grimpe, ca grimpe. C'est éprouvant par cette chaleur humide. C'est magnifique. Nous arrivons à un tronçon moins visité, c'est agréable.

 

11 chine pekin 0338

11 chine pekin 0227

 

Nous décidons d'aller sur le tronçon sud, la première partie est pénible car ily a vraiment beaucoup de monde. Une fois, l'énorme montée franchie, la muraille devient un peu plus paisible dessinant une vraie montagne russe. C'est vraiment très beau et impressionnant. Nous sommes heureux de visiter une telle merveille.

 

11 chine pekin 0309

 

Nous terminons ce tronçon vers 14h, nous sommes heureux à l'idée de pouvoir rentrer tôt. Que ce soit les filles ou nous, nous partons tôt le lendemain matin pour nos destinations respectives et aimerions vraiment pouvoir rentrer pour vérifier nos mails, nous reposer et refaire nos sacs. Nous contactons Lisa qui est sortie et qui nous annonce qu'elle ne rentrera pas avant 23h. Nous essayons de négocier de récupérer les clefs n'importe où dans la ville mais elle refuse. Nous devons respecter mais nous sommes frustrés. La frustration mise de côté, nous décidons d'aller sur internet à notre spot de wifi gratuit préféré : Drum Tower Youth Hostel (là où tout a commencé le premier jour...) Nous y passons environs 2 heures.

 

11 chine pekin 0341

 

Nous emmenons les filles diner au resto où nous étions allés avec Yoann l'avant veille. Nous avons un excellent diner, nous terminons vers 20h30, il nous reste 2h30 à tuer. Nous nous rapatrions vers chez Lisa car nous souhaitons faire des courses pour le train. Nous achetons ce qu'il nous faut et arrivons en bas de chez Lisa vers 21h30. Nous attendons une bonne heure que Lisa arrive. Nous passons un moment entre douche, rangement de sacs. Entre temps, l'américain Gabriel, parti camper sur la muraille est de retour. Il est un peu dégouté car il est sans le savoir tombé dans le piège du thé, arnaque majeure qui engage les touristes à Pékin. Il s'agit de personnes parlant assez bien l'anglais qui vous abordent et vous proposent d'aller manger et/ou de boire un thé. En moins de deux vous vous retrouvez dans un salon privé où vous buvez un thé qui coute soit disant une fortune. En tout cas, l'addition est salée... Cest ce qui est arrivé à Gabriel à qui deux filles ont demandé l'addition de 500 Yuans pour du thés qu'elles ont bu. Bon, il faut le savoir... Nous immortalisons notre 3ème expérience de couchsurfing avec Lisa et allons nous coucher vers 2h.

 

11 chine pekin 0369

 

21-22 août : L'interminable trajet vers Guilin ou l'apprentissage de la patience

Nous nous levons à 6h... Que c'est dur. Notre train est prévu à 8h21 et nous devons prendre deux métros et un bus. Les trajets en métro s'enchainent bien, pour le bus nous avons un peu plus galéré. Nous arrivons à la gare de Beijing Ouest vers 8h, le temps de trouver notre quai et notre train, il est quasiment l'heure. N'ayant pas réussi à avoir de places couchettes, nous aurons des « fauteuils » où nous serons assis durant 27h. Ca promet !


12 chine guilin 0004


Le truc c'est que dans le wagon, des gens voyagent debout. Du coup, quand nous sommes arrivés, le wagon était bondé. Nous réussissons tant bien que mal à disposer nos sacs dans l'allée et à nous asseoir mais on se demande quand même comment nous allons tenir. Nous sentons les gens autour de nous très curieux de nous voir là. Nous expliquons que nous allons à Guilin. Nos voisins « originaux » aussi. Pourquoi originaux, ils ont réussi à obtenir des couchettes (on ne sait pas comment et on ne se voit pas galérer à leur demander, enfin essayer de leur demander...:-)). Allez, nos 27h assis sont une expérience... Nous ne faisons pas grand chose, le déjeuner nous divertit, nous sommes impressionnés par un mec qui est debout et ne bouge pas depuis des heures. Le pire, ce sont les personnes assises dans la partie fumeur (entre deux wagons), je trouve ça horrible. Nous tombons sur une famille avec un petit bébé et qui voyage debout pour une courte distance. Le bébé a un pantalon avec une ouverture à l'entrejambe, c'est très bizarre. Ce n'est pas la première fois que nous voyons çà. Nous nous demandons comment la maman gère le pipi et le caca. Alors pour le pipi, nous avons une meilleure idée car la petite a fait pipi sur le sac de Yoann :-). Ils sont solides ces sacs... La journée est entrecoupée par des arrêts en gare (trop courts pour sortir) où des gens montent, d'autres descendent, par les divers allers-retours de personnes se faisant à manger. Quelques mots sur le comportement de nos amis chinois que nous avons eu le temps d'observer pendant ces quelques 27h. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont assez surprenants, ils jettent les poubelles dans le couloir ou à leurs pieds : par exemple, un homme finit sa pomme, ca ne lui pose aucun problème de la jeter sous les pieds de Yoann, ils crachent par terre, ils parlent extrêmement fort et laisser passer quelqu'un ne leur viendrait pas à l'esprit même si c'est plus logique et que cela leur ferait gagner du temps. Quoiqu'il arrive, ils préfèreront vous rentrer dedans. En fin de journée, le wagon commence à se vider un peu. Les personnes debout à l'origine finissent par s'asseoir (il en reste toujours un peu debout). Du coup, nous avons un peu plus d'air et parvenons même à mettre nos sacs en haut. Reste à affronter l'épreuve de la nuit. Nous expérimentons diverses techniques pour dormir assis mais globalement nous ne passons pas une excellente nuit. Après une longue matinée, le train arrive à 13h20 au lieu des 12h38. Nous sommes soulagés de sortir mais un peu abrutis d'être restés enfermés si longtemps. Il nous reste à trouver notre bus pour Ping'An. Par chance, un homme nous tombe dessus, il bosse pour les bus vers Ping'An. Il nous indique où le bus arrivera à 14h. Il nous demande quels sont nos plans après. Nous lui disons Hong Kong. Là, il nous dit qu'il faut absolument acheter nos billets car en cette période tout est plein. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, je me retrouve à partir retirer de l'argent avec cet homme et me retrouve à acheter les billets pour Shenzhen (ville proche d'Hong Kong...). Nous montons dans le bus, entre temps Yoann s'est fait alpagué par une chinoise qui voulait l'embrasser. Je lui montre nos billets, le mec dans les explications en anglais a écrit Guanzhou au lieu de Yangshuo et là on se dit tous les deux que ça se trouve je me suis faite arnaquer. D'un naturel extrêmement méfiant, je ne comprends pourquoi j'ai dit amen à cet inconnu, je pense que la fatigue n'a pas joué en ma faveur. Bref, nous verrons bien, ça ne sert à rien de se prendre la tête. Revenons au bus, Yoann et moi prenons chacun deux places et nous nous couchons. Nous nous réveillons 1h30 plus tard car un bus est en travers de la route. Nous verrons ensuite successivement 4 accidents. La route est superbe : montagnes avec une végétation luxuriante, nous apercevons quelques rizières, ça promet. C'est magnifique. La route pour monter à Ping'An est à fleur de falaises. Nous nous arrêtons à un ticket office, il n'y a qu'en Chine où on peut vous faire payer un droit d'entrée pour un village. Nous sommes déposés à l'entrée et marchons 20 minutes pour atteindre l'auberge. Notre chambre est mignonette, c'est la première fois que nous avons une chambre à deux avec salle de bain.:-). Par contre, c'est très mal insonorisé et du coup très bruyant. Nous allons diner tôt dans le resto de l'auberge. C'est très bon... Au lit à 21h30, nous avons besoin de récupérer de toute cette fatigue accumulée.


23 août: Ping'An et ses incroyable rizières en terrasse

Nous prenons notre temps et après un copieux petit déjeuner (nouilles sautées, pancakes, thé), nous quittons l'auberge vers 11h.


12 chine guilin 0015


Nous traversons le petit village de Ping'An avec ses maisons ses petits magasins perchés dans la montagne. Nous nous rendons à un premier point de vue : «  The view point of Seven stars with the moon », c'est splendide. Le mélange entre le travail de l'homme et celui de la nature est réussi.


12 chine guilin 0131


Nous suivons un petit chemin à travers les rizières pour atteindre un nouveau look out «  the view point of nine dragons and five tigers ». Bon pour les noms ils ont de l'imagination, c'est très joli mais moins poétique...:-). Nous partons ensuite nous balader dans les rizières et les montagnes. C'est top mis à part les petites vieilles aux cheveux longs (caractéristiques des femmes YAO) qui ont bien compris que les touristes aiment prendre des photos d'elles. Elles nous harcèlent pour prendre des photos et aller manger chez elle. C'est de notre faute (à nous les touristes) et c'est franchement pénible. Quand elles ne sont pas là, c'est calme, paisible et agréable.


12 chine guilin 0025

12 chine guilin 0132

12 chine guilin 0065


Nous arrivons au village Zhonglu que nous traversons, nous demandons notre chemin et parvenons à rejoindre le Tiantou village. Nous allons admirer « Music from paradise » puis nous nous décidons de redescendre dans la vallée pour attraper un bus. Nous traversons le village de Dazhai et prenons un bus partant pour Guilin. Il nous dépose à un croisement, nous devons attendre un autre bus pour Ping'An. Une heure plus tard, nous récupérons un autre bus. Deux italiens Diego et Sara sont également dans le bus, ils vont à la même auberge que nous. Nous leur proposons de leur montrer le chemin. Sara est en difficulté, Yoann lui prend sa valise, elle est gênée mais c'est de bon cœur. Nous arrivons à l'hôtel, nous dinons et retrouvons les italiens, nous discutons avec eux un moment.


24 août: retour vers Guilin, direction Yangshuo

Nous sommes réveillés tôt à cause du bruit, nous trainons toute la matinée. Nous prenons le bus de 14h pour Guilin. Arrivés à Guilin vers 16h30/17h, nous trouvons un bus pour Yangshuo qui part dans la foulée (pour les touristes c'est 18 yuans). Il fait une chaleur assommante, nous demandons à être arrêtés à une station essence à l'entrée de la ville pour nous rendre à Omeida College Language. Nous faisons du couchsurfing dans une école, en l'échange de l'hébergement nous partageons du temps avec les étudiants chinois. Arrivés là bas, Odar n'est pas là, nous sommes accueillis par Leslie qui nous prend en charge sur l'aspect administratif et Emma, nous emmène voir notre chambre. Elle se trouve au 7ème et dernier étage d'un immeuble avec vue sur les pains de sucre. C'est top ! Emma nous propose gentiment une balade en vélo le lendemain. Pourquoi pas:-). Elle nous quitte, nous nous posons 5 minutes, prenons une douche et partons diner. Nous choisissons un petit resto de rue, le monsieur nous propose un beer fish (poisson) qu'il tue devant nous. Amis des animaux, sorry. La préparation est excellente mais le poisson lui même n'est pas terrible, terrible... Nous retournons à la chambre. Odar nous donner rendezvous à 22h à l'école, nous le retrouvons. Il a l'air super sympa ! Il va acheter des bières et nous discutons avec lui dans la rue. Vince, un américain (bridé:-)) nous rejoint. D'un coup sec, Odar nous propose d'aller dans le quartier animé « routard » : West Street. Nous le suivons. Nous nous retrouvons dans des rues très animées et nous arrêtons devant un bar pleins d'occidentaux déguisés. Nous ne sentions pas trop le délire mais nous avons passé une bonne soirée avec Odar, Vince et d'autres guests arrivés au fur et à mesure. Nous rentrons nous coucher.


25 - 27 aout: Yangshuo

25 Aout : Balade à travers les rizières et les pains de sucre direction Fuli

Comme convenu, nous nous rendons à l'école vers 10h. Nous pensions être 4, visiblement nous serons plus que ça...  Nous allons tous louer des vélos, juste avant nous partons chercher nos maillots de bain car apparemment il y aura des possibilités de baignade. Au loueur de vélos, s'engage une grande discussion sur l'itinéraire. Le but final est Fuli pour tous, mais certains poussent pour prendre la « grosse » route alors qu'avec Vince, nous souhaitons prendre les petits chemins de campagne. La raison pour laquelle ils veulent prendre la « Highway » c'est parce que un de leurs amis à un resto où nous pouvons manger... Emma est entre les deux. Vince tient bon quitte à ce que nous ne soyons que 3. Après une heure de discussion, nous serons tout de même 7 à emprunter le chemin des écoliers. C'est parti. Nous quittons Yangshuo. Au fur et à mesure que nous avançons, le chemin devient de plus en plus petit par la taille et grandiose par la beauté des paysages. C'est superbe et vraiment très agréable de parcourir ces chemins à vélos...


13 chine yangshuo 0120

13 chine yangshuo 0066


Nous nous perdons quelques fois mais nos amis étudiants chinois nous remettent sur le droit chemin en demandant aux villageois. Nous nous arrêtons déjeuner dans un petit resto au bord de la rivière, très sympa. Nous faisons une commande groupée. Les étudiants soucieux de nous faire partager leurs cultures commandent une grande variété de mets pour que nous goutions à pleins de choses. Au programme, poulet avec des légumes, pousses de patates douces, tofu, aubergines mijotées avec de la viande, œufs brouillés tomates, le tout accompagné de riz disposé dans une énorme popotte noire. Nous nous régalons ! C'est vraiment très bon et les aliments sont frais.


13 chine yangshuo 0015


Nous reprenons les vélos pour une petite digestion qui s'impose. Nous continuons à travers des chemins de campagne superbes. Nous ratons l'endroit où prendre le « ferry » et faisons demi tour. Tant mieux, car les chemins valent vraiment le détour.


13 chine yangshuo 0077

13 chine yangshuo 0121


Arrivés au bac, nous laissons les étudiants négocier le prix. Nous payons chacun 5 yuan. Nous montons sur le bateau avec nos vélos. La traversée est très rapide. Nous arrivons à Fuli. Arrivés au village, plusieurs commerces d'éventails et d'appliques murales, c'est très beau. Vince est intéressé par les éventails. De longues négociations s'amorcent... Tous y participent. C'est très drôle... Nous nous immisçons dans la négo finale pour nous acheter également un éventail. De longues négociations s'engagent également sur le texte à écrire sur l'éventail. Nous demandons l'inscription « lesdoodies » en lettres occidentales et en phonétique chinoise. Nous laissons 1h au monsieur pour préparer les éventails de Vince et le notre. Pendant ce temps, les étudiants souhaitent aller se baigner. Nous allons à la rivière, à peu près la moitié se baignent. Nous passons notre tour et travaillons sur le site. Nous retournons chercher nos éventails. Le résultat est très sympa. Nous quittons Fuli et afin de rentrer plus rapidement nous prenons la fameuse grande route. Horrible ! Poussiéreuse, extrêmement passante donc polluée, le cauchemar du vélo... Enfin, nous sommes rapidement rentrés sur Yangshuo. Nous rentrons directement avec Emma. Nous prenons un peu de temps pour nous poser et retrouvons Emma pour diner. Elle tient à nous faire découvrir un resto de nouilles (nous lui avons dit lors du déjeuner que nous adorions les nouilles), ce resto sert également des dumplings (raviolis). Et bien merci !!! ce petit boui boui dans prétentions sert des dumplings et des nouilles délicieux. Nous nous sommes régales. Emma sort sur West Street mais nous préférons rentrer.

 

13 chine yangshuo 0123

 

26Aout : RAS...

Petite journée sans rien à signaler de particulier mis à part un retour chez le roi du Dumpling, un peu d'internet, de skype et une petite crève naissante... Ah si tout de même, la petite anecdote du jour : Yoann qui retire 2000 yuan au lieu de 200, soit 250 euros, la veille de quitter la Chine continental, c'est sympa...:-)

 

27 Aout : Balade sur la rivière Li

Nous partons pour XingPing car nous souhaitons faire du bateau sur la rivière Li. En chemin, Yoann s'arrête pour manger des dumplings. Rien de tel pour bien démarrer la journée. Arrivés à Xing Ping quelques femmes nous assaillent pour nous vendre des tours de bateaux. Nous nous renseignons sur les prix et négocions un tour à 200 Yuan à 2. Nous pensions l'affaire conclue mais elles nous ont demandé l'argent en avance alors que nous souhaitions payer à la fin puis semblaient nous demander 118 yuan au lieu des 100. Notre confiance perdue et leur anglais inexistant, nous décidons de laisser tomber. Nous trouvons une auberge et réservons un tour avec eux. Nous prenons un tour d'une heure trente car nous devons impérativement être de retour à Yangshuo pour notre « cours » d'anglais à 17h. Un homme passe nous prendre et nous partons avec lui jusqu'à son bamboo boat. Nous ne sommes que tous les deux sur le bateau.


13 chine yangshuo 0160


Il semble que l'endroit du départ du bateau correspond à l'image du billet de 20 yuan. C'est vrai que c'est beau. La balade est très sympa, c'est agréable aussi de parcourir les pains de sucre depuis l'eau. Le seul inconvénient est le bruit de notre embarcation.:-).


13 chine yangshuo 0134

13 chine yangshuo 0169


Vers 15h, nous sommes de retour et allons prendre notre bus. Arrivés à Yangshuo, nous prenons un délicieux smoothie à la mangue qui mérite qu'on parle de lui:-). Puis nous allons à Omeida, pour notre heure d'échange avec les étudiants chinois. Chacun d'entre nous reçoit deux étudiants, chacun étudiant durant 30 minutes. C'est intéressant car nous pouvons parler avec eux de tout, de la raison pour laquelle ils étudient l'anglais, de leurs cultures, de notre voyage, des relations... Ils sont très touchants et c'est un plaisir de prendre ce temps avec eux. Vers 18h, nous sommes obligés de les quitter précipitamment, nous devons faire nos sacs et nous préparer. Vers 19h, nous rendons les clés. Nous croisons Vince qui nous propose de nous accompagner au bus. Nous partons donc tous les trois. Nous arrivons vers 19h30, à peine 10 minutes plus tard, notre bus arrive et nous quittons Vince. Les places sont ridiculement petites et j'ai une place « coupée »  par les poteaux, ça promet. Nous nous installons. Le bus part comme prévu à 20h. A partir d'1h30 du mat, le bus s'est mis à déposé les gens et cela n'a pas arrêté de la nuit. C'est super pénible. Nous pensions que les bus ne desservaient que la destination finale, et non ! En chine, il y a pleins d'escales...


28 - 31 août: Les retrouvailles à Hong Kong (prononcé à la Maria Mendy style)

28 août : Arrivés à Hong Kong

Nous sommes déposés à 5h30 à un arrêt de bus à Shenzhen, nous sommes les deux seuls à descendre. Il fait encore nuit. Nous voyons deux personnes, nous leur demandons s'ils parlent anglais, par chance l'un d'entre eux parlait. Nous lui demandons comment aller à Luohu (qui semble être le point de passage pour Hong Kong), elle ne connait pas mais appelle un ami pour avoir des explications. Elle nous indique de prendre le bus 246 pendant 17 stations... et mentionne un point s'appelant Wendingchu. Nous sommes un peu dubitatifs mais n'avons d'autres choix que de croire ce qu'elle nous dit. Les premiers bus arrivent à 6h30. Yoann part faire un tour pour essayer de savoir précisément où nous sommes. Nous pensons savoir mais ne sommes pas plus avancés... Vers 7h, le bus arrive, nous le prenons et comptons soigneusement les stations. Finalement, nous nous arrêtons au terminus. Nous recevons des nouvelles de Pépette et Nordine qui sont arrivés ! Cela nous motive ! Yoann a la chance de trouver un autre homme parlant l'anglais qui lui explique comment nous rendre à pied à la fameuse frontière entre la Chine continentale et Hong kong. Nous prenons notre courage à deux mains et repartons chargés comme des mulets vers la Shenzhen Railway station. Arrivés là bas, nous voyons les premières indications pour Hong Kong ! Nous sommes contents. Nous changeons nos Yuans contre des dollars Hong Kongais. Nous longeons d'interminables couloirs et escalators avant d'arriver à la frontière. Nous la passons sans encombre et entrons à Hong Kong avec le métro. Nous trouvons un tourist information et nous faisons indiquer le chemin pour aller à l'hôtel de Pépette et Nordine... Nous devons prendre une ligne de métro jusqu'au terminus Hung Hom. Cool ! Arrivés à Hung Hom, nous allons à pied à l'hôtel, le chemin sur une carte est facile mais Hong Kong n'est pas du tout une ville pour les piétons. Nous finissons par trouver notre chemin. Enfin, nous arrivons au Grand Harbour Kowloon, la classe, quel hôtel !!! Nous montons dans leur chambre et sommes accueillis filmés. Quel bonheur de retrouver des visages familiers ! Ca fait plaisir ! Nous sommes tous bien fatigués mais très heureux d'être enfin ensembles.

 

p1010017

 

Pépette et Nordine nous annoncent qu'ils ont fait monter du champagne en room service, Pépette me demande d'ouvrir la porte. Je m'exécute. Je tombe sur une femme en burka peignoir portant une bouteille de Veuve Cliquot dans ses mains, elle se rapproche de moi avec un grand sourire. C'est pas vrai !!! Maria Mendy est là aussi !!! On hallucine . Quelle magnifique surprise. Nous sommes super émus et sommes conscients des efforts faits par les familles Ferriz (hein Ninix...) et Bouassida pour être là avec nous à Hong Kong (toujours prononcé à la maria style...). Du fond du cœur ,un grand MERCI!

 

14 chine hongkong 0010

 

Nous échangeons sur nos petites péripéties pour arriver jusqu'à cette chambre. Les filles nous racontent leurs supers voyages en business, c'est trop top... Ils nous régalent de chocolats suisses... Nous ouvrons les paquets laissés par les parents de Yoann, nous sommes gatés. MERCI ! Nous sommes tous bien fatigués et entamons une petite sieste après une super douche ! Tous sauf Maria qui excitée comme une puce d'être à Hong Kong, se lance dans une visite de la ville seule, caméra en main... A son retour, tout le monde est encore posée et nous partons toutes les deux flâner dans les rues, nous faisons quelques repérages de jouets... Nous nous octroyons un petit frozen yogurt et rentrons à l'hôtel sans le pain demandé par Yoann...:-(... Du coup Nordine et Yoann ressortent faire quelques petites courses pour que nous puissions déguster le fromage envoyé par Philippe et Gisèle. Nous nous faisons un gouter fromage. Ils sont délicieux !!! Yoann et moi faisons du tri dans nos affaires et refaisons nos sacs. Nous prenons le taxi pour Wan Chai de l'autre coté de la mer pour nous rendre chez Sébastien un ancien collègue de Yoann qui a la gentillesse de nous héberger. Arrivés chez lui, nous lui proposons de venir avec nous prendre un verre à « Mes amis », il accepte bien volontiers. Nous voilà tous repartis pour le bar où nous dégustons quelques tapas. Nous partons diner dans un petit resto chinois où Maria nous a montré toute sa dextérité dans la manipulation des baguettes chinoises. Le resto n'est pas top top mais nous sommes ensembles, c'est l'essentiel... :-) Il est malheureusement l'heure de nous quitter pour aller nous reposer. Nous partons boire un dernier verre dans une bar terrasse au 32ème étage d'où la vue sur la ville est somptueuse... Nous rentrons nous coucher bien fatigués et émus par cette journée.

 

29 août : Victoria Peak

Nous nous retrouvons vers 12h à la station Central. Nous nous laissons guider par Nordine qui connait bien la ville. Nous prenons le bus 15 qui nous mène au Peak... Je suis dégoutée car j'ai bien la crève...:-( Pourquoi cela tombe quand nos amis sont là...:-(. Le panorama sur la ville est super depuis le Peak, c'est drôle car il y aussi des grands magasins, nous devons les traverser pour passer d'un look out à l'autre... Nous flânons, prenons des photos, Maria filme, c'est une vraie chinoise...

 

14 chine hongkong 0064

 

Nous dégustons un super jus de fruit dans un lieu conseillé par Nordine. Nous nous baladons ensuite autour du Peak dans un endroit calme où nous voyons de magnifiques papillons et de miniscules colibris. C'est vraiment sympa. Nous prenons ensuite le funiculaire pour redescendre. Nous marchons un peu dans la rue et nous résignons à prendre le métro, c'est compliqué de se balader dans Hong Kong, ce n'est pas du tout fait pour les piétons, il y a des passerelles partout... Ce n'est pas évident de s'y retrouver.

14 chine hongkong 0107

 

Nous repassons à l'appart pour poser les clés pour Sébastien et rentrons à l'hôtel à Kowloon en prenant le Ferry. Les gars repartent faire quelques petites courses et nous préparent un apéro fromage, chips, tomates cerises ! Tout en dégustant la bouteille de champagne amenée par Maria. Trop bien... Nous initions les Boua-Boua et les Ferriz à Skype, Pépette et Nordine se créent des comptes et nous contactons Ninix qui est avec les petits à Bonelles. Nous profitons tous de ce skype intéractif et discutons avec les Ferriz restés en France. C'est bien bien cool. Malheureusement, Pépette et Nordinou n'auront pas la chance de voir leurs petits car de l'autre coté le papa de Pépette n'a pas encore de compte. Ils ont tout de même utilisé skype pour téléphoner... C'est beaucoup moins cher que les portables... Enfin après ce partage technologique, nous reprenons un taxi pour aller au night market. Maria nous montre tous ces talents de négociatrices, c'est trop fort. Ne parlons pas de Nordine qui est comme un poisson dans l'eau. Nous achetons souvenirs, cadeaux, tenues asiatiques... Nous partons ensuite dans une rue animée à coté de Central « Lan Kwai Fong » pour diner indien... Avec Yoann, nous n'avions pas fait attention à l'heure, nous devions rejoindre Sébastien pour récupérer les clés. Il se trouve dans le bar de la veille « Mes amis » qui se trouve à 10 minutes en taxi. Du coup Yoann part rejoindre Sébastien pendant que nous dinons. Zut, nous aurions du être plus prévoyant, il n'est pas question de faire galérer Sébastien qui a la gentillesse de nous recevoir... Nous dinons pas super sereinement... Nordine demande s'ils peuvent préparer un doggybag avec mon plat. Nous pouvons cool. Nous reprenons un taxi pour retrouver Yoann et Sébastien. Le bar « Mes amis » s'est littéralement transformé en boite de nuit. Nous passons une agréable fin de soirée à danser.

 

14 chine hongkong 0137

 

Nous admirons aussi l'incroyable faciliter de contact entre les femmes asiatiques et les hommes... Ça à l'air d'être cool cette ville pour les mecs...:) Nous nous quittons vers 2h du matin bien fatigués...

 

30 août : Déjà le dernier jour avec nos amis...:-(

Avec Yoann, nous partons dans la matinée à l'ambassade du Népal pour faire faire nos visas. Nous rejoignons ensuite les 3 joyeux lurons à l'hôtel. Nous prenons la navette de l'hôtel pour Tsim Sha Tsui, nous nous rendons dans le quartier « électronique » d'Hong Kong. Nous flânons un moment dans ces magasins pour comparer les prix, les produits, nos acolytes font quelques achats, nous sommes un peu jaloux mais objectivement nous n'avons besoin de rien...:-) Nous allons déguster un Mac do...:-). Nous nous offrons aussi le luxe d'un massage de pied pendant 50 minutes. Nous sommes tous les 5 assis les uns à côté des autres et avons chacun une femme, enfin un homme pour Yoann, qui s'occupe énergiquement de nos petits petons... A des moments, nous sommes complètement tordus tellement c'est douloureux mais nous sommes tous persuadés des bienfaits de ce moment...

 

p1010092

 

Nous sortons totalement relaxés et continuons un peu de shopping, nous allons dans un centre commercial pour voir les jouets, devinez pour qui... Yoann et moi en profitons pour aller nous acheter le lonely de l'Indonésie...

C'est vraiment cool d'être ensemble quelque soit les activités... Nous partons prendre un verre dans un bar super sympa, nous dégustons chacune un petit cocktail : margarita, mojito, caipirinha et les hommes sont soit à la bière soit au canady dry pour notre nordinou. Ce moment est super agréable, nous reprenons même une seconde tournée. Vient malheureusement l'heure fatidique où Nordine doit nous quitter car il doit être en forme pour le vol du lendemain. Merci encore Nordine, c'est grâce à toi que c'est 3 jours de folie ont été possibles. Nous restons donc avec les filles et partons sur Wan Chai pour leur faire découvrir le bar terrasse où nous avions été avec Sébastien. Le bar n'est pas trop bondé et il passe du bon son. La vue est tout aussi magique.

 

14 chine hongkong 0244

14 chine hongkong 0225

 

Nous passons encore un super moment. Je crois que nous ne voulions pas trop nous quitter , à minuit nous nous sommes mis à chercher un endroit pour manger... nous finissons dans un mac do miteux où la nourriture était franchement pas bonne... Bref, viens tout de même le moment de nous quitter, merci les filles d'avoir été là, ce n'est pas sans émotion que j'écris ça. Vous me manquez déjà.

 

31 août – 1er Septembre : derniers préparatifs avant l'Indonésie

Deux dernières journées plus calmes pour nous préparer au départ. Au programme lessive, mise à jour de site et une petite soirée avec Sébastien un peu branchouille...

Nous prenons l'avion ce soir pour Kuala Lumpur et demain matin pour Yogyakarta...

 

top 

 

12 chine guilin 0065

Commentaires   

 
0 #2 Sara 11-09-2012 02:45
Thanks Yoann!!! I'll never give up to thank you!! :-)
Enjoy your tour!
Take care, Sara
Citer
 
 
0 #1 la chinoise 06-09-2012 21:43
Ma titre Baka. C déjà derrière nous tout ça. G bien kiffé. J espère que vous allez bien. Je vous embrasse
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir