2015 - Inde, 18 au 31 Juin

18 Juin : Arrivée de Yoann à New Delhi

Ce voyage en Inde a une saveur particulière, c’est notre premier voyage en terre inconnue depuis notre grand tour. De plus, nous le réalisons dans une configuration un peu inédite… Nous profitons de découvrir ce pays à l’occasion d’une de mes « nombreuses » missions à New Delhi. Nous sommes également accompagnés de quelques collègues : Alain, Jéremy et Philippe qui ont chacun ramené un compagnon. C’est un peu ce qu’on pourrait appeler un voyage CE. La plupart de l’équipe française est arrivée le 17… Yoann lui arrive le 18 juin. Je passe le chercher à l’aéroport après une agréable soirée au Lodi Garden avec Alain, Caro, Jérémy, VV, Philippe et Ben J. Comme d’habitude, nous sommes en retard. L’inde ne facilite rien. Courte nuit à l’hôtel.

19 Juin : Leh et ses alentours, objectif acclimatation

Lever 4h15 pour un départ à 4h30 pour l’aéroport de Delhi. Nous sommes avec Philippe et Ben J. Nous rejoignons le reste de l’équipe directement à l’aéroport. L’enregistrement se passe sans encombre et notre vol est à l’heure. Vol court de 1h20. A l’approche de Leh les paysages sont extraordinaires. L’Himalaya s’étend à perte de vue sous nos pieds. C’est grandiose.

avion

L’atterrissage à Leh est impressionnant puisque la ville est encerclée de montagnes. L’aéroport est un aéroport militaire. La présence militaire est donc omniprésente. Nous constatons aisément que les frontières pakistanaise et chinoise ne sont pas loin. Sortis de l’avion, nous sommes heureux de respirer un air pur et de voir le ciel… Le paysage est splendide. En attendant de récupérer nos bagages nous lisons les consignes pour le mal des montagnes. Bizarre, bizarre c’est tout l’inverse de ce que nous avons entendu…

Sonam, le responsable de l’agence nous attend avec Minup. Ils nous amènent à notre hotel typique Ladakhi : «  City Palace » que nous avons aussitôt surnommé le Shangri Leh tant son confort est à l’image de son cousin de Delhi, le Shangri La… Sonam nous brieffe un peu sur notre programme tandis qu’un petit déjeuner nous est servi. Exténués , nous allons tous faire une petite sieste bien méritée.. La montée des 3 étages vers la chambre, nous fait vite comprendre que nous sommes à 3500 mètres d’altitude…

DSC00383 Copier

Reveil difficile vers 13h30. Nous déjeunons à l’hôtel, ils doivent être habitués aux touristes puisque leurs plats indiens sont tout à fait comestibles (point de vue épices…). Dans l’après-midi, nous partons découvrir la ville, ma foi, fort sympathique avec ces influences tibétaines marquées. Nous sommes loin de New Delhi avec sa chaleur insupportable et ses habitants un peu rustres…. Le centre-ville de Leh est en totale reconversion. Il va devenir totalement piéton. C’est incroyable la diversité de la population, bouddhiste, tibétain, musulman, hindou se côtoient… Les sourires sont plus naturels…

DSC00372 Copier

DSC00374 Copier

Nous partons visiter la « Shanti Stupa », la montée des quelques 100 marches nous rappelle comme l’altitude rend nos efforts plus difficiles… Le panorama sur la ville et les montagnes alentour est génial.

DSC00399 Copier

DSC00411 Copier

DSC00407 Copier

Nous profitons d’une météo exceptionnelle. Puis nous flânons un peu dans les rues, profitant pour gouter des produits « locaux » type peanut cookie ou coco cookie sans gluten. Nous rentrons à l’hôtel bien fatigués. Petit diner et au lit à 21h.

20 Juin : on continue l’acclimation…

Nous suivons tranquillement notre programme d’acclimatation. Au programme du jour, visite de monastere dans la vallée de l’Indus. Nous partons de la guest house vers 9h en présence de Minup. En sortant de la ville, nous nous rendons compte comme la zone est militarisée. Il nous faudra 2h pour parcourir les 80kms qui nous séparent du monastère Alchi. Les paysages sur la route sont grandioses : montagnes minérales sur fonds de sommets enneigés, villages atypiques avec leurs monastères perchés. 

DSC00438 Copier

Nous marquons un arrêt au point de rencontre des rivières de l’Indus (bleu/vert) et Zanskar (marron), c’est impressionnant).

DSC00417 Copier

DSC00435 Copier

Le monastère d’Alchi date du 11 ème siècle avec ces peintures d’époque. Il n’a plus l’air d’être habité. Les petites boutiques de souvenir s’étendent autour. Nous en profitons pour acheter un bol tibétain… Nous déjeunons sur place et partageons des plats indiens. Nous reprenons la route vers le monastère de Lekir. Il est comme dans mon imaginaire du Ladakh : blanc perché sur une colline… Il est très beau et contrairement à celui de ce matin, celui-ci est habité.

DSC00481 Copier

DSC00443 Copier

DSC00462 Copier

DSC00470 Copier

Nous contemplons la grande statue du Bouddha : Mantrya qui est soi-disant le futur bouddha après la fin du monde dans 2500 ans… Nous terminons la visite puis rentrons à Leh en fin d’après midi et allons flaner en ville. Avec Yoann nous achetons de la confiture locale d’abricots, verdict demain. Petite soirée tranquille tranquille…

21 Juin : Leh – Rumtse (4200m)

Aujourd’hui est le grand jour du départ. Grosse toilette, nous ne savons pas quand nous pourrons nous relaver à fond.  Petit déjeuner et test de la confiture d’abricot. Verdict : pas mal du tout, la pâte à tartiner achetée en même temps est plus originale mais bonne quand même. Nous empaquetons toutes nos affaires et quittons l’hôtel vers 9h. Aujourd’hui, nous nous rendons au point de départ du trek : Rumtse. En chemin, nous visitons un premier monastère : Thiksey. L’arrivée est impressionnante, ce monastère surplombe toute la vallée. Nous visitons plusieurs temples dont l’un avec un énorme bouddha à l’interieur et les chants d’un jeune moine qui accompagnaient nos pérégrinations. C’est envoutant et reposant.

DSC00507 Copier

Nous repartons vers un second monastere Hemsi, la route pour le rejoindre est belle, l’arrivée est sympa. En revanche, c’est rempli de touristes. Nous commencons à avoir notre dose de monastère et de routes indiennes… En effet, le petit tronçon entre Hemsi et Agar est désagréable avec des dizaines de camions et d’odeur de fuel. Une fois passés à Agar (check point avec vérifications de passeport). Nous nous engouffrons dans une vallée avec des paysages incroyables. Nous arrivons enfin au « village » de Rumtse ( 14 000feet) où il y a quelques maisons. Nous prenons connaissance de notre campement qui est dans un cadre naturel magnifique.

DSC00622 Copier

Nous découvrons avec stupeur qu’il y a une tente pour la cuisine, une tente pour déjeuner et diner…. Nous commençons à mieux comprendre le nombre de mules nécessaires. Nous déjeunons vers 14h un bon dal et du riz. Puis nous partons faire une jolie balade d’acclimatation. Le point de départ du trek nous offre déjà un bel apercu de la beauté des paysages.

DSC00581 Copier

DSC00588 Copier

DSC00586 Copier

De retour au camp, Caro nous donne un petit cours de yoga en cette journée internationale du yoga et de fête de la musique. Super sympa ! Il fait une petite fraicheur. Nous nous changeons en conséquence. Pour le diner c’est pates, pizza, frites,legumes !!! Dios mio !!! Quelle image ont-ils de nous ???!!!!! c’est bon mais vous l’aurez compris c’est très copieux et déséquilibré… Nous ne faisons pas de vieux os et nous posons dans nos tentes vers 20h30.

22 Juin : Les choses sérieuses commencent…

Demarrage du Trek Rumtse (4200m) – Chorten Sumdo (4536m) + 444m/ - 119m ==> 4h marche 8h40 > 12h50 Réveil 4 étoiles, le guide nous apporte un thé à 7h du matin pour nous réveiller. Il fait un temps radieux mais avec tout de même une petite fraicheur normale à cette altitude. Nous petit déjeunons toast muesli, omelette… et sommes prêts à partir à 8h40 au lieu des 8h visées. Démarrage « normalement tranquille » pour cette première journée. Nous longeons la route une dizaine de minutes avant de nous engouffrer dans la vallée. Nous ne sommes pas mécontents de quitter enfin la civilisation. Les montagnes sont toutes colorées. Le décor est superbe. Mais le temps change vite en montagne, les nuages sont de la partie, il se met même à neigeoter… La topo de la journée est plutôt plate mais il y a quelques montées et ca se sent…. Chacun va a son rythme mais quasiment tout le monde souffre de maux de tête plus ou moins violent. Nous continuons à travers la vallée sur un décor de montagnes colorées et de montagnes enneigées. Nous ne sommes pas mécontents d’apercevoir le campement du soir. Nous arrivons vers 13h, les mules nous rejoignent.

DSC00684 Copier

DSC00719 Copier

Les guides s’activent à monter les tentes cuisine et salon. Nous déjeunons un plat chaud. Ils ont un espèce de système de thermos pour la nourriture c’est pas mal du tout. Une fois le déjeuner terminé, nous montons nos tentes, cela se révèle être un vrai supplice avec les maux de tête lancinants. Une fois les corvées achevées, nous nous accordons un break histoire d’essayer de faire passer les maux de tête. Petite sieste quasi-réparatrice. Lever vers 15h30, Yoann et moi décidons de partir faire une petite balade d’acclimatation. Vv nous accompagne. Le temps est quasiment dégagé. De notre look out, la vue est très très belle. Même si le vent est froid, les percées du soleil nous permettent de rester. Jeremy nous rejoint. Nous restons un petit moment avant de redescendre.

DSC00717 Copier

DSC00693 Copier

Magnifique coucher de soleil, petit diner tranquille. Encore une trilogie : Riz, pâtes, légumes…

23/06/2015 : Chorten Sumdo (4536m) – Tsaling (~4900m)

_ 3 cols: : 5150m/ 5211m/ 5200m + 935m/ - 450m ==> 5h marche _ 7h40 > 15h15 Aujourd’hui s’annonce être une journée difficile, pleine de défis… Au programme deux cols à + de 5000m. Nous nous levons à 6h du matin avec la même attention de la part de notre équipe que nous apprécions bien : petit thé bien chaud à la tente. C’est ce qui nous a manqué dans nos précédents treks :P… Nous empaquetons plus rapidement que la veille mais il n’y a rien à faire, nous sommes incapables de tenir les horaires. De plus, notre muletier semble avoir perdu 5 mules… c’est balot. Nous partons vers 7h40 et nous engageons dans la vallée, nous contournons la grosse colline que nous apercevions depuis le campement puis nous bifurquons vers la droite avec en ligne de mire notre premier col. Aujourd’hui encore, le contraste de couleurs des montagnes est saisissant. C’est vraiment magnifique. 

DSC00730 Copier

Nous attaquons l’ascension finale. L’altitude rend notre progression éprouvante. Aux effets normaux de la progression en haute altitude (marche à la vitesse d’un escargot) s’ajoutent les effets secondaires de notre acclimatation qui n’est pas encore stabilisée. Mais bon cela ne nous empêche pas de tous parvenir au col de 5100 m (vers 10h40). Nous célébrons notre arrivée par la mise en place d’un drapeau de prière.

DSC00756 Copier

DSC00774 Copier

Nous repartons vite, il ne faut pas trop s’éterniser, il fait froid et la journée n’est pas finie… Nous restons un petit moment sur une ligne iso avant d’attaquer la descente dans la vallée. Nous nous arrêtons à un super spot à 4900m d’altitude pour déjeuner au bord d’un cours d’eau. Les marmottes sont de la partie et nous offre un joli spectacle, c’est drôle. Nous restons une petite heure pour nous reposer.

DSC00791 Copier

DSC00794 Copier

Nous avons un deuxième col à franchir, c’est un peu rude pour une deuxième journée de trek. Nous attaquons cette ascension toujours dans un décor incroyable. Nous parvenons au sommet au bout d’une heure (5200m). Nous immortalisons le moment avec l’équipe.

DSC00827 Copier

Nous repartons sur une arrête plutôt iso, nous traversons la neige et finalement nous passons un troisième col, nous attaquons enfin la descente finale vers le camp que nous atteignons vers 15h.

DSC00838 Copier

Nous sommes exténués et montons nos tentes dans la foulée pour nous reposer. Sieste, repos, lecture bien mérités. La neige s’invite durant notre après midi et passe même la soirée avec nous. Ce soir, le diner se fait au rythme du débrief de cette journée harassante. Restons positifs, après la pluie vient le beau temps…

24/06/2015 : Tsaling (~5000m) - Tso Kar / Pangunagu (4650m)

Col 5288m + 330/ - 800m ==> 4h15 marche _ 8h30> 14h30 LE proverbe est tout à fait vérifié. Il fait plutôt beau en ce début de journée. Nous pouvons apprécier l’endroit idyllique où nous campons.

DSC00844 Copier

Nous n’avons pas très faim ce matin. La nuit a été rude, contrairement à ce que nous a dit le guide, nous pensons être à 4900m plutôt qu’à 4600m et ça ressent. Nous attaquons direct l’ascension du col. Nous y allons tranquilles. A certains endroits il y a de la neige. Nous apercevons un joli renard blanc. Nous bouclons l’ascension en 1h20. Nous ne nous éternisons pas au col, il fait froid. Il y a beaucoup de vent. Nous déposons un drapeau de prière.

DSC00847 Copier

DSC00853 Copier

DSC00856 Copier

Depuis le col, nous apercevons le majestueux lac Tso Kar. La vue est splendide. Nous nous engageons dans la vallée en descente. Les maux de tête commencent. Horrible !!!!  Au bout de la vallée et après moultes arrêts qui traduisaient notre fatigue. Nous nous arrêtons pour déjeuner. Cette pause nous fait le plus grand bien. La vue sur le lac et les montagnes alentour est extraordinaire. Nous reprenons la route majestueuse jusqu’au camp. Les paysages que nous traversons nous font complètement oublier les difficultés physiques.

DSC00877 Copier

Quel honneur de pouvoir être là. Nous arrivons au camp, il fait beau, nous montons nos tentes. Yoann, VV et moi partons nous balader. Nous apercevons les chevaux tibétains, les khans qui s’apparente plus à des ânes et prenons de la hauteur pour admirer le lac, en partie asséché.

DSC00903 Copier

DSC00908 Copier

DSC00918 Copier

De retour au camp, nous faisons une petite toilette et proposons à l’équipe de faire un Uno (histoire d’éviter la sieste pour mieux dormir le soir). Nous passons un agréable moment. 19h, heure du diner, au menu : momo, pates, légumes et l’excellente soupe en entrée. A la fin du diner, l’heure est à la concertation, une partie de l’équipe souhaiterait arrêter le trek un peu plus tôt. Le climat et les maux de tête n’aident pas… La nuit porte conseil.

25/06/2015 : Pangunagu sous la neige

Lever à 6h45. Quelle surprise en ouvrant la tente. Tout est enneigé…

DSC00922 Copier

Le guide nous dit de rester posés tranquilles. Nous sortons petit déjeuner et le verdict tombe, nous ne pouvons pas partir tant qu’il neige. Les tentes sont complètement trempées. La nature voudrait elle nous passer un message… L’heure est à nouveau à la discussion avec le guide et le groupe. Nous n’avons aucun jour de sécurité dans notre plan, ne pas marcher aujourd’hui impliquerait de ne pas finir le trek tel qu’il est prévu.

DSC00926 Copier

Nous nous laissons jusque 12h pour décider car passer cette heure là, il sera trop tard pour partir marcher. Ne voyant pas d’accalmies durant la matinée, nous décidons de prendre les devants et de lister les différentes options qui s’offrent à nous. LE guide nous fait différentes propositions, toutes incluant d’aller jusqu’au Tso Moriri (point final théorique de notre trek et grand highlight…), ce qui satisfait tout le monde. Dans tous les cas, il faut que Sonam soit informé. Pour cela il faut se rendre au village de l’autre côté de l’immense étendue. Sauf qu’il pleut, vente, neige… Le guide n’est pas super chaud. A force d’insistance, le guide finit par se décider. D’un commun accord, nous décidons qu’il faut que quelqu’un du groupe participe à la discussion. Alain et Philippe ont la gentillesse de se dévouer. Les voila donc partis vers 11h30 avec un temps extrêmement instable. De notre côté, nous nous mettons dans la tente salon om nous jouons au Jungle Speed. Nous déjeunons et partons faire une petite balade en attendant les autres... Vers 14h, ils sont de retour, ils sont tombés sur un accord. Demain, nous marchons l’étape suivante puis une voiture viendra nous récupérer pour aller au Tso Moriri (nous ne pouvons pas y aller avant car notre permis n’est valable qu’à partir du 27). Ce plan nous convient. Nous accompagnons Philippe et Alain pendant leur déjeuner puis nous partons tous nous balader. Le temps se découvre petit à petit. Nous gravissons une colline d’où le panorama est exceptionnel.

DSC00948 Copier

DSC00952 Copier

Nous redescendons et continuons à nous balader pour profiter du paysage. C’est incroyable la variation de climat sur une même journée.

DSC00973 Copier

DSC00990 Copier

Au moment du diner (pates, pizza, frites…), le ciel est complètement dégagé nous permettant de profiter du cadre exceptionnel où nous sommes. En tout cas, cela ne change en rien nos plans, il y a trop de risques pour les cols et nous sommes très heureux de pouvoir finir ce périple à 8 comme nous l’avons commencé. L’inconvénient de ce temps dégagé est que la nuit est très fraiche …

26/06/2015 : Pangunagu – Nurachan (4700m)

+ 200/ - 134m ==> 4h marche _ 8h35> 14h00 Lever à 6h45, nous ouvrons la tente pour accueillir notre petit thé et waouh !!!!! Quelle surprise, il fait un temps radieux !!!! pas un nuage. Quel contraste avec la veille !!!! A croire vraiment, que la Nature cherche à nous faire passer un message : le programme initial n’était pas pour nous, nous devions l’accommoder… D’ailleurs le guide nous précise que le temps d’aujourd’hui est plus typique d’un temps au Ladakh au mois de Juin, c’est d’ailleurs pour ça que nous avions choisi cette période… Enfin cela nous apprend qu’il faut savoir composer avec les aléas pendant un voyage et cela illustre parfaitement les variations de climat très rapides en montagne. Que d’apprentissages. Nous prenons le petit déjeuner au soleil, ce campement est définitivement situé dans un coin de paradis.

DSC00996 Copier

Le programme du jour est de rejoindre le lac Tso Kar (nous sommes pour l’instant au niveau de la partie asséchée) et même de le dépasser. Le chemin est censé être plat donc au programme 4/5h de marche plutôt tranquilles par un temps magnifique.

DSC00999 Copier

Nous longeons donc toute la partie asséchée jusque parvenir au lac. Le décor est superbe. Les montagnes ainsi que le ciel bleu se reflètent dans le lac. Nous sommes unanimes, cela aurait été dommage de ne pas faire cette journée. Nous en profitons un maximum pour immortaliser ces moments meme si aucune photo ne saura rendre la grandeur de ce que nous avons sous les yeux.

DSC01009 Copier

DSC01016 Copier

Nous contournons le lac et nous engageons dans une vallée. Nous traversons une sorte de village fantome et nous arrêtons (14h). Ine partie de l’équipe part à la chasse au cheval sauvage, d’autres vont faire trempette dans la rivière, d’autres bouquinent… nous passons une après midi au calme. Diner indien puis partie de Uno pour les plus fêtards. Coucher à 22h. Encore une nuit fraiche en perspective.

DSC01031 Copier

DSC01066 Copier

DSC01071 Copier

27/06/2015 : Nurachan – Tso Moriri /Korzok (4500 m)

Grasse matinée, levés 7h du matin. Le temps continue d’être toujours radieux. C’est incroyable. Cette journée est un peu particulière car nous quittons le sentier de randonnée pour prendre un véhicule qui nous emmènera jusque l’étape finale : Tso Moriri. Nous empaquetons nos affaires et petit déjeunons au soleil.

DSC01110 Copier

 Les voitures (1 jeep + 1 minibus) arrivent vers 9h30. Nous n’y croyons pas, depuis quand la ponctualité sévit elle en Inde. Nous chargeons rapidement et disons aurevoir à nos muletiers et oui nous nous séparons de nos 16 mules. Entre paranthèse, c’est la première fois que nous faisions un trek dans ce genre de conditions 4 étoiles (tente salon, tente cuisine, nourriture à l’européenne, 1 guide, 1 cuisinier, 2 assistants, 2 muletiers, 16 mules, au secours rien que de détailler cela me donne le vertige !!!!... disons que ça donne du boulot localement et pour le coup c’était plutôt professionnel). Le trajet en minibus est un peu folklo, nous repartons en sens inverse de notre marche de la veille pour reparcourir la grande plaine jusqu’au lac Tso Kar. Au lac nous prenons plein Est pour nous engouffrer dans une vallée inconnue. Nous avons le droit au spectacle majestueux des Khans (chevaux tibétains) qui galopent dans la plaine et semblent s’amuser de notre présence. Un dernier coup d’œil en arrière nous permet d’apprécier un nouveau panorama sur ce lac incroyable, devant nous une vallée caillouteuse… Le trajet est folklo avec par moments une piste plus qu’incertaine. Nous sommes contents de ne pas avoir randonné dans cette vallée (il faisait partie des plans bis optionnels) car c’est très caillouteux et moins intéressant. Nous croisons un magnifique chorten et continuons notre périple vers les fameuses Hot Springs. Arrivés là, il s’agit d’un geyser dans une prairie verte. Nous nous approchons, non sans mal car la prairie est un vaste champ d’herbe, de boue et de pozzos… Bilan, nous pensions sortir propres et requinqués de ces sources et nous ressortons encore plus sales qu’avant d’y rentrer… C’était quand même drôle. Je comprends mieux la réticence du guide à ce que nous prenions nos maillots…. Ils ne pourraient pas dire les choses clairement nos amis indiens…

DSC01130 Copier

DSC01138 Copier

Nous reprenons la route et faisons une pause déjeuner dans un petit village. Nous repartons sur une piste chaotique et traversons des paysages extraordinaires. Nous passons un premier lac majestueux, croisons quelques familles nomades et leurs yaks puis nous arrivons au fameux lac Tso Moriri qui est immense. Waouh !!!! Nous posons nos affaires pour la dernière fois dans un camp qui n’est franchement pas le meilleur.

DSC01167 Copier

DSC01181 Copier

DSC01191

Nous nous posons un peu. Puis nous décidons à aller explorer le coin pour admirer le lac. Nous nous attaquons à l’ascension bien raide de la montagne devant le camp. Nos efforts sont récompensés. Quelle vue à 360° sur les montagnes enneigées, le lac, les montagnes colorées et le village de Korzok. C’est magnifique. Nous déposons même un drapeau de prière dans ce lieu incroyable.

DSC01193

DSC01203

DSC01216

Les couleurs sont accentuées par le coucher de soleil, nous redescendons par un autre chemin puis passons au village, dans ce village interdiction de boire… quelle drôle d’idée. Nous rentrons au camp. Petite toilette puis diner encore très riche (pizza, pâtes, pommes de terre), pas très en ligne avec nos efforts physiques du jour. Petite soirée Uno à 8 !!! Cette nuit il fait moins frais que les précédentes.

28/06/2015 : Tso Moriri/Korzok

Lever avec le champ de l’âne du jardin. Super nuit, pas trop froide. Petit déjeuner au soleil, il fait vraiment meilleur qu’aux autres endroits. Certains sortent même le tshirt… mais l’euphorie est de courte durée car il y a toujours un petit vent froid qui nous pousse à mettre des manches longues. Nous partons vers 8h30 en voiture, direction la vallée du col que nous aurions dû franchir aujourd’hui si nous avions suivi le plan initial. Nous prenons donc le sentier en sens inverse et montons sur une petite colline à 4900m d’altitude. Nous avons une vue à 360° sur les montagnes et le lac. Encore très joli, on ne se lasse pas.

DSC01285

Nous rentrons au camp vers 13h où nous déjeunons. Nous restons posés jusque 14h30 puis repartons en voiture vers le sud du lac. Ils nous arrêtent sur une colline et repartent. Nous profitons du paysage qui est encore une fois extraordinaire.

DSC01310

DSC01316

DSC01336

Nous descendons sur une petite plage. Philippe , Alain et Yoann osent se baigner dans cette eau glacée !!! Le vent s’est un peu calmée, on peut profiter du soleil. Nous rentrons à pied profitant de ces paysages grandioses une dernière fois. Certains vont visiter le monastère. Petit temps calme pour les autres. Dernier diner. Le cuistot nous a préparé un gateau spécial « Happy Ending Trek ». A la tente à 21h30. Demain départ prévu à 6h30 pour rentrer à Leh.

DSC01393

29/06/2015 : Korzok/ Leh

Debout 5h50, aujourd’hui c’est le grand retour vers Leh… Nous plions nos affaires et petit déjeunons. Nous disons aurevoir au cuistot et à ces deux assistants.

IMG 0151

Départ à 7h au lieu des 6h30 visées. Nous devons partir tôt car il y a des travaux sur notre route… Premier tronçon de route de Tso Moriri jusqu’à l’intersection de la « Highway », plutôt piste tape cul mais sympa. Nous retrouvons les paysages de l’aller avec le joli lac, beaucoup de nomades dans les plaines avec leurs énormes troupeaux. Après avoir présenté nos passeports, nous attaquons la « Highway » enfin la piste… Les paysages sont extraordinaires, nous suivons le cours de l’Indus à travers de magnifiques montagnes tantôt colorées tantôt monocouleur , la route est en sale état, ils sont en train l’agrandir.

IMG 0194

Plusieurs fois nous sommes bloqués. J’ai essayé de prendre quelques clichés mais bon ce n’est pas facile. Nous faisons un petit arrêt déjeuner et reprenons la route jusque Upshi (fameuse intersection de l’aller vers Rumtse), La route est belle jusque Leh, nous y arrivons à 14h. Arrivés au City Palace, nous disons aurevoir au guide , nous prenons une bonne douche bien méritée après 7 jours sans pouvoir vraiment se laver. Nous allons ensuite faire un tour en ville. Nous achetons une carte du Ladakh et nous posons un peu à la librairie. Nous nous promenons un peu. Nous retournons à l’hotel et nous reposons un peu. Sonam passe nous chercher à 19h, il nous invite au Penguin Restaurant. Topissime !!! Bonne bière, délicieux momos, excellent poulet tandoori, succulents légumes.. Bref on a adoré ! Petite marche digestive et nous rentrons à l’hôtel où nous nous couchons tôt.

30/06/2015 : Leh - Delhi

Lever 5h30… Oh que c’est dur de quitter ce lit bien douillet. Nous nous rendons à l’aéroport de Leh avec Sonam à qui nous disons aurevoir. Et là commence le périple de l’enregistrement et de la validation des bagages… Bilan : un grand nimporte quoi !!! Des files d’attente à rallonge, du personnel vaquant à 10000 occupations en parallèle. On doit d’abord scanner les gros sacs, il faut ensuite les récupérer au milieu d’une foule incroyable. A l’enregistrement, on nous dit que nous n’avons pas le droit aux bagages à main… Finalement nous réussissons à les prendre, à la sécurité, nos bagages à main sont scrutés au peigne fin, nous devons identifier nos gros sacs sur le tarmac après l’enregistrement. Bref, ni fait ni à faire. Nous terminons toutes les formalités vers 7h30. Vol en retard, nous partons vers 8h45 et nous posons à Delhi vers 10h30 soit 45 minutes de retard. Nous nous dépêchons de rentrer chez Alain et Caro avec Vv, Jeremy et Yoann car je dois passer au boulot vers 12h pour une petite réunion d’acclimatation… Je rejoins le petit groupe vers 13h30 au metro de Chawri Bazar. Nous prenons un bain de foule dans Old Delhi. Il fait chaud, ca grouille, tout pour bien s’imprégner de l’Inde… Nous essayons d’aller manger les meilleurs Kebab de la ville : Karim Kebab mais c’est fermé Ramadan oblige… Nous passons près de la mosquée Jama Masjid, le fort rouge puis nous reprenons le métro pour Connaught Place. Nous allons visiter quelques temps hindous et un magnifique temple Siq où nous nous marrons bien car les hommes doivent se munir d’un couvre-chef.

IMG 0270

Nous retournons à Connaught Place où nous cherchons désespérément un bar. Nous finissons par trouver un bar à bière. Ca désaltère après toute cette chaleur et cette moiteur… Nous allons ensuite diner au Kwality. Excellent diner. Nous passons au Shangri La prendre un dessert et rentrons chez Alain et Caro. Nous prenons une bonne douche… chaude ! Nous passons un dernier moment à 8 devant un bon dessert à la mangue… Les vacances sont finies. Merci à toute l’équipe !

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir