FacebookTwitterGoogle Bookmarks

2010 - Ouest Américain, 25 Aout au 13 Septembre

25 août: Départ de Paris, direction Salt Lake City… enfin Yellowstone !

Lever vers 8h. Départ de Bastille, direction CDG Terminal 1 pour affronter une journée MARATHON !  Ca se mérite le Yellowstone… 1er vol pour Philadelphie à 11h40, nous partons avec ½ heure/1 heure de retard que nous avons rattrapé. L’avion est assez spacieux et nous avions des films à la demande, au programme Shrek 4, les Simpsons, et pleins de navets US… Nourriture pas top et équipage vieillissant. Nous sommes arrivés à 14h (6h de décalage), soit un temps de vol de 7h. Puis nous nous dépêchons car le prochain vol pour Chicago est à 15h50. Nous passons la douane américaine et nous récupérons nos bagages pour les redéposer J.  Grosses files d’attente, nous changeons de terminal pour rejoindre le terminal d’embarquement. Nous voilà dans le vol pour Chicago parti à l’heure et arrivé à 16h45 (7h de décalage) soit 2 h de vol. Nous avions 3h à tuer, j’ai un mal de tête horrible, Yoann part nous chercher un Mac Do, ça commence !  Je dors un peu. Nous avons enfin notre dernier vol pour Salt Lake City à 20h05. Nous sommes dans un petit coucou canadien régional, franchement top, pas une secousse et nous avons dormi tout le vol bercé par les ronflements d’un mec… Arrivés à Salt Lake city à 22h30 (8h de décalage horaire, il 6h30 à Paris). Nous récupérons notre voiture chez Alamo, nous sommes crevés. Nous découvrons notre voiture : Honda Accord 2010 beige, spacieuse pour 2. Il est 23h45, nous sommes prêts à partir mais où ??? Nous n’avions pas réservé d’hôtel et notre destination était le Yellowstone. Nous prenons la route en configurant le GPS pour Jackson (sud Yellowstone), soit 490km et 5h30 de trajet prévu, nous nous disons que nous roulons et nous verrons bien… Nous sortons de Salt Lake City par l’US15 que nous ne quitterons pas pendant un moment, nous ne voyons pas grand chose du paysage, nous voyons qu’il y a des montagnes et beaucoup de motel et resto… La route devient plus désertique, Yoann et moi commençons à être exténué, nous nous arrêtons à une pompe à essence pour boire et manger un peu (hot dog, cookies). Il est 2h du matin, soit 10h en France, nous décidons de faire une petite sieste dans la voiture… Nous avons parcouru 230km. Nous dormons 2h dans une aire de stationnement, je me réveille vers 3h30 et vois des mecs monter une tente au milieu de nulle part. Nous repartons vers 4h30 et nous configurons le GPS pour West Yellowstone (60km de plus que pour Jackson). C’est parti pour 3h de route….

 

26-29 août: Yellowstone, Grand Teton National Parc !

26 Aout : Arrivés au Madison Campground, boucle sud vers Old Faithful, Upper geyser basin en passant par Fountain Plain Pot

Nous roulons encore et toujours, je crois que nous puisons notre énergie en nous disant que ce petit effort nous permettra d’être à Yellowstone dès le matin. Le jour se lève enfin, ça faisait un moment que nous ne l’avions pas vu, nous découvrons de grandes étendues avec au loin les « Tetons » du Grand Teton National Park ainsi que les montagnes du Yellowstone… la lumière est superbe, nous passons à travers de grandes étendues « jaunes » avec des vaches, trop joli. Puis nous nous engageons dans les pins, à un moment nous traversons un endroit où la brume était telle que nous n’avions aucune visibilité. Nous voyons un troupeau d’elk… Bienvenus au Yellowstone ! Nous arrivons à West Yellowstone et nous voilà à l’entrée du parc vers 7h45, soit 8h après avoir quitté Salt Lake City avec 2h30 de pause. Nous achetons le pass « Beautiful America » et c’est parti. Nous roulons 14 miles et arrivons au Madison Campground. Nous réservons pour 3 nuits, nous rendons service à une femme du camp pour faire de la traduction à des français (que nous n’avons pas retrouvé), elle nous remercie en nous donnant du bois, trop cool. Nous allons au campement, super sympa : 1 place pour la tente, un foyer pour le bois, une table… le jardin est magnifique. Une fois installés, nous nous sommes baladés, il y a un petit cours d’eau, des montagnes, nous apercevons un coyote, trop fort.  Puis nous sommes partis à l’aventure. Nous passons à un  des Visitor Centers mais nous n’étions pas motivés pour nous organiser, nous constatons que l’heure prévue de réveil du geyser Old Faithful était à 11h45, nous nous disons que nous allons essayer de le voir. Il y a également les horaires des autres geysers. Nous reprenons la route et à l’intersection de Foutain Flat Drive, nous voyons un énorme bison, nous nous arrêtons pour immortaliser l’instant… Nous reprenons la route, nous apercevons un geyser, nous croyons qu’il s’agit de « Old Faithful », un peu naifs, les enfants.

 

 

 

Nous y allons et nous stationnons à une aire de parking bondée. Nous étions arrivés à Fountain Plain pot qui s’apprêtaient à nous offrir les premiers émerveillements du Yellowstone. Nos premiers paysages de sources chaudes, fumerolles, geysers. Nous prenons un ponton en bois et déjà une première « mare »  Celestine pool, d’un bleu céleste magnifique nous accueille, puis nous pressons le pas pour essayer de voir le geyser en pleine vie… Nous croisons tout le monde en sens inverse, nous craignons de le rater mais nous arrivons enfin à ce geyser que nous apercevions de la route « Clepsydra geyser » : trop joli. Nous continuons la balade et apercevons «  Leather pool » face aux fumerolles. Puis nous continuons et arrivons à Fountain Plain Pot, mare de boue bouillonnante rose. Le clou du spectable : « Silex spring » aux couleurs incroyables. Nous repartons pour rejoindre « Old Faithful ». En arrivant sur le site, nous trouvons un troupeau de bison. C’est tout de même très impressionnant. Puis nous nous décidons d’aller déjeuner à un general store et là évidemment nous trouvons de la nourriture à l’américaine. Nous prenons hot dog et un sandwich turkey, nous recevons des chips, du coca. Horrible ! Nous quittons le resto et constatons que le old faithful s’apprête à jaillir (un des geysers les plus prévisibles). Nous retrouvons des centaines de chinois comme nous et nous attendons que la nature s’exprime. Assez timidement, quelques jets d’eau sortent puis c’est l’explosion qui a duré très peu de temps. C’était très sympa. Une fois l’éruption terminée, nous nous dépêchons car nous avions vu que le castle geyser allait jaillir vers 14h et en fait il était déjà en activité. Sans le savoir nous nous lançons dans le Upper Geyser Basin Trail. Nous arrivons rapidement au Castle Geyser, c’était splendide, cadre magique pour un geyser qui s’exprime sans rétention. Nous continuons la balade dans un cadre exceptionnel. Nous passons devant le Punch Bowl Spring , le grotto Geyser , cadre super sympa même si le geyser n’était pas en activité,   la chromatic pool, le spasmodic geyser avec en fond un petit bison. C’était vraiment superbe. Nous arrivons au départ d’une rando : Observation point où un petit panneau sympa « bear  country » nous mettait tout de suite à l’aise. Cette rando était conseillée, elle permet d’avoir un look out sur l’Upper Geyser Basin y compris sur Old Faithful. C’était assez décevant car d’une part aucun geyser n’était en action et surtout nous voyons les énormes campings et bâtisses construites autour de ce lieu de nature fantastique.

 

 

 

La fatigue nous gagnait, cette double journée se faisait sentir. Nous décidons de rentrer et d’aller faire quelques courses à West Yellowstone pour s’équiper pour nos 3 nuits au camping. Arrivés à West Yellowstone, nous achetons d’abord un gonfleur et oui nous avions oublié l’adaptateur allume cigare du gonfleur… Nous demandons conseil pour savoir où acheter une glacière. Nous sommes arrivés in extremis à la fermeture du magasin. Ils ont accepté de nous faire rentrer. Nous avons acheté une super glacière rouge top top… Puis direction le supermarché où nous avons acheté de quoi petit déjeuner et diner pour 3 nuits. Nous rentrons exténués au campement. Yoann se lance dans un feu que je qualifierai à postériori d’interminable. Au menu du soir poulet grillé, tomate, concombre : quasi impossible d’obtenir des braises suffisantes pour cuire le poulet… Nous l’avons mangé avec quelques morceaux crus… Arrive enfin le moment tant attendu depuis deux jours : se coucher allongés !!! Je ne peux décrire cette sensation de libération

 

27 Aout : Grand Prismatic spring, Yellowstone lac, Yellowstone Canyon

Lever 8h, ça fait du bien, encore une bonne nuit comme ça et nous serons requinqués. Malgré la pluie de la nuit, il fait beau temps. Yoann fait un feu pour préparer le thé et le café… au charbon mais heureusement Mike est parmi nous et il nous confectionne un filtre maison. Nous petit déjeunons tranquilles. Nous partons vers 10h, objectif de la journée, les merveilles se trouvant sur la grande loop (boucle du bas). En sortant de Madison vers le Sud, nous prenons la Firehole Canyon Drive (one way), route dans l’arrière pays qui long Firehole river et qui mène à une jolie Cascade. Crochet très sympa. Puis direction Midway geyser basin, nous avons voulu suivre les conseils du routard pour prendre un sentier de rando pour voir le Grand Prismatic spring d’en haut. Nous nous sommes arrêtés au Fairy Falls Trail parking mais cela ne correspond pas trop aux explications du routard et cela semble loin… Il y a beaucoup de vent. Nous nous décidons d’aller visiter normalement le midway geyser basin, nous faisons donc demi tour, il y a beaucoup de vent, beaucoup de monde mais bon c’est joli. Nous traversons plusieurs sources chaudes dont l’opal pool avant d’arriver à la majestueuse Grand Prismatic PSring, la plus grande source d’eau chaude du parc et 2ème source du monde. Le dégradé de couleur est magnifique. Nous voyons des personnes  au loin sur une butte et nous réalisons que le départ de rando où nous étions était le bon (explications du routard pourries). Vu la beauté de l’endroit, nous nous disons que cette balade veut le coup ! Nous retournons donc au Fairy Falls Trail sur lequel nous marchons environ 15 minutes puis nous le quittons pour monter sur une butte surplombant le Grand Prismatic Spring … Et là : « WAAAOUUUUUHHHHHHH », trop joli, les couleurs sont spledides. Nous repartons fort de ce nouveau souvenir du Yellowstone. C’est fou autant de beautés concentrées dans un même endroit.

 

 

 

 

Nous prenons la route vers le Sud direction West Thumb et cherchons un endroit sympa pour déjeuner. Nous nous arrêtons en chemin sur les Kepler Falls, c’est mignon. Nous nous arrêtons à West Thumb pour faire une rando que nous n’avons pas finalement faite. Nous repartons et nous arrêtons au Gull point : aire de pique nique au bord du lac YS. C’était très sympa. Nous faisons des petits sandwichs fromage, poulet, tomates, fruits en dessert, super ! Nous sommes ensuite allés nous balader au bord du lac. Super joli. Nous reprenons la route direction Canyon YS. En chemin, nous nous arrêtons à Mud Volcan et Sulphur Caldron, geysers et mares de boue bouillonnantes, sentiers baignés dans de superbes odeurs d’œufs pourris… Nous reprenons la route direction le clou du spectable du jour : YS Canyon. Nous prenons d’abord la South Rim et empruntons l’Uncle Tom’s Trail, marche à flanc de canyon pour aller admirer les lower falls. Super beau !!!  En revanche, au retour les marches étaient horribles. Puis nous nous rendons à Artist Point, où la vue sur les chutes et le canyon « jaune » est superbe. Nous retournons sur le 1er parking pour aller admirer les Upper Falls (plus petites que les autres) et nous rejoignons la North Rim où nous enchainons les look out : Look out point, Grand view, Inspiration point… En tout cas ce canyon est superbe. Puis nous sommes rentrés en passant par Norris, prairie de Gibbon, belle route. Nous sommes rentrés vers 19h quand même et vu qu’il nous fallait 4 h pour faire un feu.. J Yoann s’est attelé à cette activité. Il prépare comme un chef du poisson et du riz, c’était super. Nous avons mangé de nuit, le seul inconvénient est le froid. Nous regardons une série : Breaking bad. Dodo.

 

 

28 Aout : Norris Geyser Basin, Mammoth Hot Spring, Tower

Lever assez tôt, Yoann a préparé le petit déjeuner.

Programme du jour : la boucle du haut en commençant par le Norris Geyser Basin, comme un gout de bout du monde entre geysers, sources chaudes, fumeroles et mud pot. Le Steamboat geyser est impressionnant, le porkchop geyser assez mignon. Le plus remarquable était le Porcelain basin avec un paysage lunaire et une vue à 180°. Super joli, même si Yoann ne trouvait pas J, on devient difficile. Nous avons enchaîné avec Mammoth Hot Spring, la route y parvenant était superbe. Nous avons commencé par l’Upper Terrace et avons fini la rando sur la lower Terrace. Ce sont des flancs de montagnes composés d’une série de bassin en escalier, vraiment très sympas. Une fois cette balade terminée, le temps s’est gaté. Nous sommes passés au Visitor Center mais bon les conseils n’étaient pas top. Le temps pourri et les conseils pas top compromettaient une potentielle rando l’après midi. Nous repartons pour terminer la loop du haut. Nous repartons sous la pluie direction Tower. A Tower, nous faisons un crochet par Slough Creek pour essayer de voir des ours et c’est finalement sur le retour que nous en apercevons un de très loin, trop loin. Nous repartons vers Tower, mais il pleuvait trop pour aller voir les tower falls. Nous avons bifurqué à Canyon Village pour rejoindre Norris puis Madison. Nous sommes rentrés vers 17h. Je fais une sieste dans la voiture, il ne pleut plus, Yoann essaie de faire du feu, nos voisins ont pitié de nous et nous donnent des morceaux de bois secs et du wax carton. Yoann suit les conseils et fait un tipi qui donne un énorme feu de joie. Top, ensuite je suis allée me baladée dans le jardin, j’ai vu des elks. Yoann a préparé des pates al dente, trop bon. Nous nous sommes couchés pour notre dernière nuit à YS. Nous avons regardé une petite série et nous avons fait dodo sous la pluie. La nuit a été extrêmement froide.

 

 

 

29 Aout : Grand Teton National parc, route vers Moab

Lever 6h30, nous plions rapidement les affaires et la tente mouillée. Nous partons vers 7h et nous dirigeons vers l’entrée Sud de YS, plusieurs paysages de brumes fascinants. Nous nous arrêtons aux Lewis Falls. Nous arrivons vers 8h30. Nous rejoignons le Grand Teton National Parc. Plusieurs panoramas superbes avec lacs et montagnes. Vraiment très joli. Vers la sortie du parc, nous avons aperçu un moose… Nous avons attendu une heure en vain qu’il se lève… Bilan une « corne » en photo. Nous ne sommes pas en avance puisque nous sommes censés rejoindre Arches. Nous verrons bien, nous nous arrêtons manger au Burger King : je n’en peux plus des fast food. Je prends le volan et c’est parti pour de longues heures de route, les paysages sont superbes. Autour de Salt Lake city c’est très sympa, nous l’avions fait de nuit à l’aller… Nous nous arrêtons à Price pour téléphoner au KOA de Moab. Nous réservons deux nuits. La nuit commence à tomber et il se dessine dans le ciel une belle tempête. Nous voyons des éclairs splendides, j’ai un peu peur en conduisant. A un moment donné, ça devient l’apocalypse, je crains un peu l’arrivée sur Moab. Je laisse le volant à Yoann pour la dernière heure, le temps s’améliore, toujours des reliquats de tempête. Nous passons devant l’entrée de Canyonlands puis l’entrée de Arches. Nous traversons Moab et trouvons le KOA. Nous trouvons à la réception un petit papier pour nous, nous trouvons facilement notre emplacement, l’inconvénient c’est qu’il est au bord de la route très passante. Enfin… nous montons notre tente à 22h30. Il y a beaucoup de vent. Au dessus de nos têtes le ciel s’est dégagé. Prions ! Nous avons internet, Youhou ! Retour à la civilisation dans un cadre totalement sauvage. Pendant la nuit, le tonnerre gronde et il pleut… Un peu horrible cette nuit…

 

 

 

30 août: Arches

Lever 6h45, nous faisons le tour du proprio pour voir s’il y a de meilleurs emplacements. En fait, ils sont tous assez bruyants, nous restons à notre place. Je prends une bonne douche chaude, alleluiah… Nous petit déjeunons au camping, au programme de bons Pancakes. Nous nous enregistrons à la réception et la nana nous donne quelques conseils. Nous partons vers Arches mais nous nous arrêtons avant au supermarché de Moab et là délivrance ! : des produits frais, des sandwichs simples (malgré la composition étrange). Nous achetons de quoi déjeuner le midi. Au programme sandwich, pates fraiches, fruits frais, muffin. Cool ! Nous reprenons la route vers Arches qui est juste au nord de Moab. Nous entrons dans le national parc, où les rangers nous remettent une carte bien utile avec les lookouts, les randos… Nous nous mettons d’accord sur une stratégie. Nous commençons d’abord par une petite rando « parc avenue » car soit disant les immenses rochers font penser aux gratte-ciel de New York. Nous continuons en faisant le lookout de La Sals Mountain View point, nous explorons les joies du retardateur, nous continuons avec les Petrified Dunes Viewpoint puis nous nous dirigeons vers le balanced rock, espèce de gros rocher sur le point de tomber d’une haute colonne. Nous nous dirigeons vers la Windows section où nous faisons une mini rando vers la Double Arch, très jolie, puis nous attaquons une autre rando pour voir les North and South Windows et la Turret Arch. Nous finissons la rando par un primitive trail, chemin moins indiqué que les autres où les repères sont les pierres entassées au bord du sentier : un peu plus roots donc moins de personnes. Nos premières arches nous font mesurer la beauté du lieu. Nous continuons par le Devil’s Garden où un trail un peu plus costaud nous attend. Mais avant, il faut reprendre des forces et se restaurer. Nous nous installons sur une aire de pique nique très sympa et agréable, cependant le vent qui y règne nous donne très froid, nous nous requinquons et c’est parti pour le Devils Garden Trail. Nous sommes accueillis par d’énormes colonnes orange et nous attaquons nos premières arches : Pine Tree Arch & Tunnel Arch. Nous continuons et apercevons la majestueuse Landscape arch, plus grande arche du monde. Là commençait le primitive trail qui je le confirme était assez difficile avec des passages délicats : contournement d’un bassin d’eau par une falaise de roche, marche sur le haut d’une falaise. C’était magnifique, grandiose. Nous allons voir Private Arch : mignonne puis nous rejoignons la magnifique  Double O Arch qui forme un 8 à l’envers : somptueux. Nous reprenons le trail normal qui s’avérait un peu arduJ, nous faisons un tour par Navajo Arch et partition arch qui comme son nom l’indique se divise en 2. Nous finissons par Landscape arch et terminons le trail épuisés. Il était 18h. Initialement nous avions prévu de faire le trail de Delicate Arch mais nos jambes et l’heure avançant nous ont fait changer nos plans. Nous sommes donc aller admirer cette magnifique arche depuis ses deux lookouts : Upper Delicate Arch Viewpoint et Lower Delicate Viewpoint. Les lookouts étaient sympas même si je pense que la vue depuis le trail  au pied de l’arche était encore plus impressionnante. Nous ne pouvons pas tout faire. Nous rentrons au camping en passant faire des courses pour le soir : au programme apéro, bière, chips et grillades : brochettes de bœuf + salade et fruits. Arrivés au camping, nous prenons l’apéro tranquilles. Nous dinons une bonne viande américaine avec des petites tomates cerise, yaourt : trop bon. Au programme breaking bad, toujours aussi glauque.

 

 

 

 


31 août: Canyonland : Island in the sky / Needles

Nous nous réveillons vers 7h avec le matelas toujours aussi dégonflé… RRRrrrrRRR. Finalement, nous décidons de quitter le KOA pour dormir à Canyonland. Nous partons pour une excursion dans la partie « Island in the sky » (partie nord de Canyonland). Nous passons évidemment au City Market pour préparer nos vivres. Nous décidons de ne pas faire trop de rando car le programme était bien chargé. Nous devions retrouver la partie sud pour le soir. C’est parti pour les plus beaux lookouts d’Island in the sky. Nous commençons par le Shafer Canyon Overlook, grandiose, splendide. Nous apercevons les pistes de 4x4, c’est fou ils doivent s’éclater les mecs. Nous allons jusque Mesa Arch où nous faisons une bibi rando. Cette arche est superbe et n’a rien à envier à ces cousines de Arches National parc. Nous continuons vers le Buck Canyon Overlook et nous allons jusque Grand View point Overlook où la vue est superbe. Nous faisons une belle balade au bord de la falaise. Attention au vertige. Nous nous retrouvons à nouveau devant un superbe lookout. Nous reprenons la route vers Whale Rock & Upheaval Dome où nous avons déjeuné. En allant à Upheaval Dome, nous passons le Green River overlook. Superbe lookout sur la green river. Nous quittons Island in the sky et allons au Dead Horse Point State Park, parc d’état où nous nous acquittons de notre droit d’entrée de 10$.  Nous arrivons à un magnifique lookout sur la Colorado River. Vraiment superbe, awesome.  Nous repartons direction Moab pour acheter de l’eau et de la bière puis nous retournons à Canyonland mais cette fois ci dans le « quartier » des Needles. Environ 2h de routes à travers des paysages somptueux… Nous espérons pouvoir trouver de quoi dormir dans le parc. Nous arrivons au Squaw Flat Campground. Il fonctionne par un système d’enveloppe, tu te trouves un campement et tu paies dans une boite metallique. Nous avons trouvé un petit campement tout à fait mignon au milieu de l’immensité de Canyonland. Le vrai silence, vraiment paisible. Nous nous posons, cela fait du bien. Yoann essaie de rafistoler le matelas et je dis bien essayer…  Nous dinons les pates froides et les fruits que nous avions acheté au city market. Le ciel est magnifiquement étoilé… Nous nous couchons et nous regardons un feuilleton de breaking bad et là le drame se produit : le matelas est dégonflé car il a un trou !!! Bilan nous dormons à même le sol. C’est horrible…

 

 

 

 

 

 

01 septembre: Canyonland : the Needles/ Valley of Gods/Monument Valley

Comme je le disais plus haut, nuit horrible, en plus d’être  à plat sur le sol, nous nous sommes faits chiquoter par les moustiques. Lever 7h, nous remballons toutes nos affaires et nous rendons au point de départ de rando  « Squaw Flat », nous nous trompons une première fois. Nous croisons un ranger qui nous donne quelques conseils. Nous commençons la rando vers 8h30, les lumières étaient très belles. La première partie de la rando se fait par le Big Spring Canyon où nous voyons de gros champignons hamburger. Trop bien. Il fallait toujours faire très attention aux cairns (petit tas de pierres). Nous apercevons les Needles, point fort de Canyonland, nous traversons le canyon, c’est somptueux. Pendant un moment nous ne croisons pas âmes qui vivent, surtout durant la deuxième partie qui s’est révélée être un peu compliquée. Au bout d’un moment, nous perdons totalement les traces, impossible de trouver un quelconque tas de pierres… Nous errons, nous croisons finalement des québécois  au moment où nous retrouvons des pierres. Les québécois avaient fait la première partie (sens inverse de notre boucle) et nous ont dit que c’était un peu décevant et monotone. Cela s’est révélé assez vrai : monotone et très difficile de voir les cairns.  Si bien qu’à un moment donné, nous avons vraiment galéré, et nous avons fini par prendre un chemin sans être surs… Finalement au bout de longues minutes, nous voyons un panneau qui nous conforte sur le chemin. Le système de cairns est angoissant car il suffit d’une tempête pour effacer les traces et les randos dans les canyons sont compliquées car il est difficile de se repérer tant tout se ressemble. Nous sommes arrivés au point de départ vers 13h, soit 4h30 de marche alors que la ranger nous avait parlé de 3h. Nous étions heureux d’enlever nos chaussures. Je propose à Yoann d’aller vers Pothole point et Big Spring Canyon Overlook, Yoann n’était pas chaud à cause de l’essence (et ce détail a de l’importance…), finalement nous y allons. Pothole point était sympa mais nous avions tellement  mal aux pieds que nous ne voulions pas marcher. Le dernier lookout Big Spring Canyon n’était pas top top. Sur le retour, nous faisons une halte pique nique : bonne salade de concombre, tomate. Ça fait du bien. Nous finissons par un petit yaourt. Nous quittons Canyonland en nous arrêtant au Visitor Center pour récupérer les cartes : souvenir, souvenir… En quittant le visitor center, la jauge d’essence s’allume… Rappelons que la veille j’avais conduit pour aller à Canyonland :1) je n’ai pas tiré la sonnette d’alarme pour faire le plein alors qu’il ne restait qu’un quart, 2) J’ai roulé comme une malade… Il nous restait 80km à parcourir pour nous rendre à la pompe à essence… Franchement ça sentait la loose. La route du parc était très peu fréquentée, nous  avons prié, Yoann a roulé à 2 à l’heure et se mettait au point mort dans les descentes : 1ère victoire lorsque nous réussissons à sortir du parc puis grande prière pour les derniers kms vers Monticello, première ville avec une pompe à essence. Nous roulions toujours au pas sur l’US 191, un peu dangereux tout ça. Finalement, alléluia nous sommes arrivés jusqu’à la pompe à essence. Nous étions sauvé… Nous continuons la route en passant pas Blanding (US191) puis Bluff (US163). Entre Bluff et Mexican Hat, nous quittons la route pour une piste « Valley of God Road» : Route splendide, un mini monument valley presque que pour nous. Nous nous retrouvons sur la 261 que nous suivant jusque Mexican Hat, où nous rejoignons la 163 pour aller à Monument Valley. Nous apercevons les rochers de Monument Valley, ça promet, c’est superbe. Nous décidons d’aller dormir non loin de là au Goulding’s Monument Valley Camps Park (nous apercevons le parc). Nous sommes en territoire indien, ici nous ne buvons pas. Nous allons faire quelques courses au Goulding’s Grocery, nous achetons de quoi diner poulet pané, pates et yaourt. Nous prenons une bonne douche chaude, nous dinons, les pates sont dégueulasses… Il est l’heure d’aller se coucher, nous avons une grosse journée…

 

 

 

02 septembre: Monument Valley, Upper Antelope Canyon, Horseshoe Bend, Lac Powell, Bryce Canyon

Lever à 6h30 après une nuit géniale !!! Les réparations de Mike yoyo sur le matelas ont fonctionné. Nous voyons le lever de soleil sur Monument Valley, ça promet. Nous arrivons vers 7h30 au parc tribal de Monument Valley, nous nous engouffrons sur une vraie piste avec des bosses et tout et tout… Nous suivons la carte fournie à l’entrée. Nous voyons les fameuses Mitten’s butte qui doivent être spectaculaires au coucher du soleil. Nous avons particulièrement aimé le John’s Ford Point ainsi que l’Artist point qui pour le coup est magnifique au lever du jour. C’était très sympa.

 

 

 

 

 

Nous reprenons la route vers Page vers 9h30, le compteur indique encore 200km, ce n’est pas gagné pour l ‘Upper et le Lower Antelope Canyon où le premier est réputé pour être splendide à 12h… Yoyo met le turbo, nous arrivons à Upper Antelope Canyon vers 11h30, on se dit que ça peut encore être possible, nous arrivons à l’entrée où nous payons un droit d’entrée, la dame nous dit, c’est bon pour le tour de 11h… je lui dit vous devez vous tromper c’est pour midi, elle confirme qu’il s’agit  du tour de 11h «  Vous venez de Utah ?, Ici c’est Arizona , il y a une heure de moins…» Ce petit détail nous avait largement échappé. En effet, c’était top. Une fois l’entrée passée, nous devons ensuite payer le guide qui nous conduirait sur les 3 miles de piste et qui nous conduirait dans le canyon : 25$/pers. Belle revanche les indiens… mais bon voir l’image de la couverture. «  Les 1001 choses à avoir vues au moins une fois dans sa vie » n’a pas de prix. L’organisation, c’est un peu disneyland : pleins de 4x4 bondés qui amènent les personnes toutes les heures. C’est l’usine, nous montons dans le 4x4 à l’heure prévue, nous sommes une bonne dizaine et quasiment que des allemands. Nous arrivons au Canyon, nous sommes les uns derrières les autres, certains font un tour photo et restent plus longtemps sur les spots, c’est vraiment l’usine. Mais quand même d’un point de vue nature : c’est magnifique, grandiose, superbe. Vraiment trop joli, le guide n’arrête pas de nous répéter que tout le monde vient à cette heure là (11h/12h) et pour cause, c’est l’heure où les rayons percent dans le canyon : les couleurs orangées du canyon plus les faisceaux de lumière, c’est sublime. Le guide nous montre aussi comment prendre les photos, tantôt on aperçoit un cœur, tantôt des vagues, très sympa. Finalement la beauté de l’endroit vaut le sacrifice de truc à touristes : la beauté a un prix, nous ne sommes pas seuls à vouloir en profiter.

 

 

 

Nous quittons Upper Antelope Canyon, direction Page où nous déjeunons au Pizza hut. Puis nous allons à un lookout « Horseshoeband ». Nous nous garons à un parking et là une bonne marche sur du sable en plein cagnard nous attend mais le jeu en vaut la chandelle. Ce lookout est tout simplement extraordinaire : un canyon avec une rivière vert émeraude, le colorado.

 

 

Puis nous reprenons la route 89 et nous arrêtons dans un énorme supermarché pour acheter de quoi vivre pendant les 2/3 jours où nous serons à Brice Canyon et à Zion. Nous reprenons la 89 et passons le barrage « Glen Canyon » et arrivons à un lookout « Scenic View », vue magnifique sur le lac artificiel Powell. La couleur du lac d’un bleu presque turquoise alliée aux rochers blancs oranges étaient à couper le souffle. Dommage que nous ne pouvions pas passer plus de temps au lac powell. Une prochaine fois peut être… Nous repartons vers Bigwater où nous nous arrêtons au bureau of land management pour savoir si la cottonwood canyon road était ouverte, avant même que j’ai pu prononcé le nom de la route le ranger  m’a dit que c’était infranchissable. Il y avait environ une voiture coincée par jour. Cette route aurait été un raccourci pour rejoindre Bryce Canyon dans un décor magique, une prochaine fois peut être. Nous décidons tout de même d’aller à Bryce. Nous partons vers 17H30 du bureau et c’est parti pour 2h30 de route. Les paysages sont très très beaux.  Nous arrivons à Bryce, il y a pleins de biches. Nous allons au camping North Campground, très sympa. Nous trouvons un emplacement et nous passons une petite soirée sympa. Yoyo nous prépare de bonnes pates al dente . Le ciel étoilé et toujours aussi magnifique.

 

 

 

03 septembre: Bryce Canyon

Je me lève à 7h, espérant prendre une petite douche au General Store mais cela n’ouvrait qu’à 8h. Je rentre bredouille. Je réveille Yoann, nous plions le campement et nous petit déjeunons, nous allons au visitor center pour nous renseigner pour les randos. Il nous conseille le Peckaboo Loop Trail et le navajo loop. Nous partons vers 9h pour une rando de 3h/4h. Nous partons de Sunset Point qui comme son nom l’indique est mieux au coucher de soleil, c’est déjà splendide. Nous voyons un ensemble de cheminées orangé, blanc, rouge , superbe ! Nous apercevons le marteau de Thor : trop beau. Nous attaquons la rando par le Navajo loop qui descend rapidement à travers les cheminées et le fameux marteau.  Les couleurs sont grandioses, à la moitié du Navajo loop, nous repiquons vers le Peckaboo loop. Trail magnifique à travers les cheminées où l’on passe son temps à monter et descendre !!! Sur la descente, nous faisons des petites courses. De temps en temps nous croisons des chevaux car il s’agissait également d’un horse trail. Décors atypiques et vraiment somptueux… Puis nous rejoignons le Navajo loop, trail que nous terminons dans l’autre sens mais là c’était plutôt Eurodisney. Cela n’enlevait rien à la beauté de l’endroit. Nous arrivons à la voiture à 11h30 (soit 2h30 après être partis) et décidons de faire les look out du parc. Natural bridge est atypique avec ce pont naturel superbe. Le plus impressionnant est le Bryce point. Sublime avec un panorama superbe sur toutes les cheminées. Nous déjeunons sur une aire de pique nique et finissons par Bryce point et Inspiration point. Nous retournons au General store pour prendre une petite douche, comme nous n’avions qu’un shampoing, j’en ai donné une noisette à Yoann. Nous allons donc chacun dans une douche (homme /femme séparés), arrivée à la douche je me rends compte que c’est payant avec des pièces spéciales. Je ressors et je retrouve avec du shampoing sur les cheveux…C’était bien marrant, je vais chercher les fameuses pièces et retrouve Yoann toujours aussi « ridicule », j’en ris autant. Nous prenons notre bonne douche et allons au general store où nous trouvons 20dollars par terre. J Nous repartons vers 16h. Nous repassons au visitor center pour voir si l’entrée Est du Zion park est ouverte. La réponse est affirmative, cool, nous voilà partis pour le Zion National Park pour environ 1h30 de route. Arrivés vers Zion, la route est en effet ouverte mais les travaux font qu’il ya plusieurs points d’arrêts. De plus contrairement aux autres parcs, il y a énormément d’affluence, ce qui n’est pas bon signe. Nous arrivons au South Campground et là : FULL, nous nous dirigeons vers le Watchman campground et nous faisons la queue pour finalement s’entrendre dire : full ! La galère commence. Le ranger nous a tout de même indiqué qu’il y avait un camping sauvage au mile 24 (non indiqué). Nous nous arrêtons tout de même au Quality Inn et là même rengaine. Et nous voilà sur la route… Il n’y avait rien à part des Motels et Bed and Breakfast… Puis plus rien, l’inquiétude grandit. Au bout d’un moment yoann me montre où les miles sont indiqués et nous guettons. J’aperçois des personnes dans un champs, et me dit c’est peut être là . Nous voyons la borne 23 et nous faisons donc demi tout et là en effet, nous empruntons une piste où nous croisons des gens et des tentes. Je me renseigne, trouve un français et il me confirme que c’est free et qu’on a qu’à se mettre où on veut. Nous cherchons un emplacement au milieu de rien. Nous installons notre tente. Nous nous retrouvons avec une famille style "Sheintan" où il ya 16 enfants et une femme naine, trop bizarre. Un homme passe et nous conseille de ne rien laisser dans la tente. C’est rassurant J. Pour l’anecdote, nous sommes en plein long w-e de la fête du travail, ca promet pour le grand Canyon... Nous prenons l’apéro et préparons la popote. Nous dinons un super riz et poulet. Génial !!! Du monde continue à arriver alors qu’il fait nuit noire. Il fait très chaud. A tel point que nous décidons de faire tête bêche, yoann voulait de l’air près de l’entrée. Nous n’avons pas dormi tip top et nous levons à 7h30…

 

 

 

04 septembre: Zion National Parc

Nous allons au visitor center pour nous aider à sélectionner la rando que nous allions faire. Il nous conseille Angel’s Landing que nous avions également préselectionné. Nous préparons notre pique nique et nous nous rendons à l’arrêt de bus  car la voiture est interdite au delà de Canyon junction. Les paysages sont incroyables. Notre bus tombe en panne, réparation à l’américaine, 5 minutes plus tard un autre bus remplaçait celui en panne. Nous nous arrêtons à l’arrêt Grotto où démarrait la rando. Cela commence doucement mais pas pour longtemps. Nous apercevons du monde sur une falaise rouge, jamais je n’aurais imaginé qu’un chemin passe par là et pourtant si… c’était notre chemin. Ca monte sec !!! C’est fatiguant car la montée est assez abrupte, les paysages sont jolis, avec Yoann nous essayons d’avoir un bon rythme. Heureusement le trajet est encore ombragé, il est 9h30, nous arrivons à un premier lookout où il y a pas mal de monde. C’est le moment où il reste 0,5 mile le long d’une crête avec le vide à droite et le vide à gauche… Il faut s’accrocher à certains moments à une corde métallique. Il vaut mieux ne pas être sujet au vertige… Ca grimpe bien, la difficulté supplémentaire c’est que nous croisons sans cesse des personnes qui descendent. En tout cas, la vue est superbe, vraiment splendide. Nous continuons jusqu’à l’arrivée et là c’est grandiose. Lookout qui se mérite mais qui est superbe !!! Nous nous posons pour admirer la vue magnifique. La montée nous aura pris 1h15. Puis nous entamons la descente qui s’avère fastidieuse car une foule de personnes montait. Nous finissons la partie pavé en courant. J Nous retournons à Grotto vers 12h, nous nous désaltérons et reprenons le shuttle. Nous arrivons au temple de Sinawara, terminus du shuttle et nous entamons la balade Riverside Walk en compagnie de beaucoup, beaucoup de monde… Cette balade longe la Virgin River. Au bout du chemin commence la rando « The narrows » sur le lit de la rivière… une foule de personne l’empruntait. Nous ne sommes pas équipés pour… Ca avait l’air joli. Au retour nous croisons pleins d’écureuils qui devaient être habitués à être nourris par des hommes…pfff…. Nous déjeunons à l’arrêt Sinawara puis nous reprenons le shuttle, nous nous arrêtons à l’arrêt Bid Bend pour le panorama, nous voyons des mecs faire de l’escalade sur cette énorme falaise. C’est hallucinant. Nous reprenons le shuttle. C’est magnifique. Encore une fois, ce parc est totalement différent de tous les autres précedemment visités. Nous retournons au Visitor Center et allons à la voiture, soulagés d’enlever nos chaussures. Il est 15h lorsque nous quittons Zion, nous décidons tout de même d’aller au Grand Canyon. La route est un peu longue mais avec yoyo bolide, cela passe plutôt vite et changement d’heure oblige entre Utah et Arizona, nous gagnons 1h. Il est 18h quand nous arrivons au Grand Canyon. Après avoir passé l’entrée Est du parc et après s’être perdu. Nous trouvons le camping de Desert view avec le système premier arrivé, premier servi, et bien nous avons fait le tour et il était plein. Nous croisons une ranger à l’entrée, nous lui demandons où nous pourrions dormir et elle nous répond que tout est full à 80 miles à la ronde. C’est la merde… Au bout d’un moment elle nous dit il y a peut être un endroit, 12 miles à gauche après le camping en allant vers Grand Canyon il y a une bifurcation vers l’Arizona Trail qui se trouve dans le Kaibab National Forest (et donc pas dans le parc) et là vous pouvez camper gratuitement. Nous allons mettre de l’essence et nous décidons de chercher l’endroit qui n’était pas du tout indiqué. Nous le trouvons et nous retrouvons dans une ligne droite dans la forêt, nous croisons 2 hommes qui s’apprêtaient également à faire du camping sauvage. Après avoir repéré les lieux, nous nous disons que nous reviendrons dormir là ce soir. Nous partons donc vers Canyon Village pour trouver à manger. Nous nous perdons un peu et nous retrouvons devant le Canyon Café où nous avons diné. Nous retournons à la forêt pas trop tard, je suis stressée, comme à mon habitude… Nous regardons Breaking Bad et nous couchons dans la voiture. Nous passons une nuit pas top top…

 

 

 

05-07 septembre: Grand Canyon

05 Septembre : Hermit Rest Road et ses lookouts…

Nous nous levons aux aurores, il nous fallait vite trouver où dormir le soir, nous quittons notre forêt et nous dirigeons au camping de Canyon Village. Il n’ouvrait qu’à 8h, il n’était que 7h20… Nous décidons donc d’aller prendre douche. La douche prise nous retournons au camping et le mec nous dit « FUUUULLLLL » L à part les résas  « c’est le labour day », c’est bon nous avons compris, il nous conseille d’aller voir les autres dont celui de Tusayan (Ten X). Nous y allons illico presto. Arrivés là bas, nous voyons écrit FULL, je stresse, yoann nous conseille de faire le tour et là nous trouvons un emplacement vide, les voisins nous confirment que les personnes sont parties. Youhou !!! Nous nous empressons de monter la tente et nous installons. Nous quittons le camping et allons vers Canyon village où nous nous disons que nous allons passer une journée tranquilles. Nous passons au back country office pour réserver une nuit au fond du canyon et là le ranger m’a trop stressé ! Il nous a fait pleins de mises en garde, « en été c’est dangereux », « il fait trop chaud », ça m’a stressé à tel point que je ne voulais plus le faire. Nous allons petit déjeuner au Canyon Café, je n’arrivais pas à m’enlever le stress. Au bout d’un moment je croise une fille qui a fait l’aller retour dans la matinée via le South Kaibab trail en 5h… elle m’avait l’air plutôt en vie… J Ca me rassure un peu, en parallèle yoann réserve deux nuits au Venetian à Las Vegas. Nous allons au visitor center, je voulais me rassurer auprès d’un autre ranger, je lui explique la discussion du matin, et il m’a rassuré en me disant que il s’agissait juste de mises en garde  pour les fous qui partaient vers 10h du mat en voulant faire l’aller retour. OK nous ferons cette rando ! Nous décidons avec Yoann de faire la Hermit Rest Road uniquement desservi en shuttle, la queue pour le shuttle à l’entrée de la route est trop importante, nous commençons donc à pied. Nous allons d’abord à Trail View point, qui comme son nom l’indique donne sur le Bright Angel Trail… ça promet, ça à l’air super long… Nous allons ensuite au MAricopa point, les vues sur le canyon sont magnifiques ! Nous reprenons le shuttle, et nous arrêtons ensuite à Mohave point où nous avons une vue sur la Colorado puis nous marchons sur le Rim trail à même la falaise c’est impressionnant, nous allons jusque Abyss Point. Puis nous reprenons le bus jusqu’au Terminus Hermit Rest. Nous restons dans le bus pour être sur d’avoir une place pour le retour même si cela n’a pas l’air de plaire trop au chauffeur. Nous faisons le trajet retour, je contemple le grand Canyon et yoyo roupille. Le grand Canyon est vraiment impressionnant, démesuré à l’échelle de ce pays. Arrivé à l’arrêt de bus, nous allons au Bright Angel Lodge gérant le phantom ranch (en bas du canyon) prendre des infos pour la nourriture. Nous choisissons le repas de 17h le lendemain. Nous n’y dormirons pas mais nous y mangerons. Nous reprenons ensuite la voiture et allons faire des courses pour préparer la rando. Nous faisons les courses à Tusayan de quoi préparer les sandwich et le petit déj. Nous rentrons au camping pas trop tard, nous commençons à lister tout ce dont nous avons besoin. Nous préparons les sandwichs et la popotte. Notre voisin d’en face que nous avions croisé le matin nous demande très gentiment de venir le rejoindre avec sa copine pour aller autour du feu. Nous acceptons son invitation pour plus tard. Nous dinons et terminons nos préparatifs, nous les rejoignons. Ils s’appellent Max et Jenna, ils ont 22/23 ans et viennent de Santa Monica non loin de Los Angeles (ils nous proposent l’hospitalité ça peut être intéressant…), ils nous préparent une spécialité locale : « smarts » : cracker (espèce de petit beurre), chocolat, chamallow fondu au barbecue. Un petit sandwich diététique… trop bon. Nous discutons avec eux. Moi qui ne voulais pas rester trop longtemps… Bilan nous sommes rentrés vers 22h et dodo.

 

 

06 Septembre: La descente du Grand Canyon / Las Vegas

Lever 4h du mat, c’est dur dur. Nous plions le camp vite fait et nous partons direction le backcountry office où le bus nous prendra à 5h. Nous arrivons vers 4h40. Nous finalisons nos sacs, nous voyons pas mal de monde c’est rassurant, nous petit déjeunons dans le bus qui nous emmène au début du South Kaibab Trail. Nous arrivons vers 5h20, il fait nuit, nous sentons que le jour n’est pas très loin. Yoyo est bien chargé avec la tente, couette, nourriture… pour ma part j’ai 5 litres d’eau. Nous empruntons le sentier vers 5h30, nous ne sommes pas seuls… Petit à petit la lumière éclaire le canyon. Le panorama est grandiose. Au programme du jour que de la descente, nous descendons à un rythme cool, nous nous arrêtons pour prendre des photos, de temps en temps nous croisons des personnes qui remontent, ils ont l’air fatigué, ça promet pour le lendemain. C’est vrai qu’il fait chaud, nous continuons notre descente qui se passe plutot bien ma foi. L’arrivée se rapproche et les douleurs aux pieds s’accentuent, c’est chiant que de la descente, nous voyons des mules qui descendent aussi, nous arrivons au pont qui travers le colorado, c’est impressionnant. Nous traversons le pont après les mules, l’arrivée n’est plus très loin. Nous passons à nouveau un petit pont pour aller au camping, nous sommes accueillis par des biches, trop mignon, il ne nous restait plus qu’à trouver un emplacement, je vais guetter et propose le 26, yoann valide, il avait l’air ombragé et le sol est assez plat. Yoann monte la tente et moi j’applique scrupuleusement la consigne de ranger toute la nourriture dans les boites en métal pour ne pas se faire voler par les écureuils. Nous sommes arrivés à 9h45, soit 3h15 de descente, nous pensions nous ennuyer mais en fait le cadre est magique, une petite rivière coule  à côté du campement, yoann bouquine sur son rocher, moi j’opte pour une petite sieste. Ca fait du bien de se poser et de n’avoir rien à faire. Au réveil, nous déjeunons puis au tour de Yoann de faire la sieste, je suis allée me baladée au bord du Colorado, c’est assez boisé, une bonne odeur de figue sur le chemin, vraiment sympa mais très chaud. Après nous passons l’après midi à bouquiner pour ma part au bord de l’eau et Yoann tantôt dans l’eau, tantôt hors de l’eau, c’était génial, ça aurait été vraiment dommage de ne pas le faire. Je croise un écureuil avec une barre de céréales dans la gueule, notre voisin qui n’a pas fermé sa boite… Nous partons nous balader en fin d’après midi, nous apercevons une biche et son petit. Les couleurs du Colorado sont très belles. Nous sommes ensuite allés au Phantom Ranch pour diner vers 17h30, en y allant nous  repassons au camp, un ranger est venu nous parler, je suis stressée par le bulletin météo du lendemain : risque de thunderstorm, le ranger n’avait pas trop l’air au courant. A ce moment là je me rends compte que le diner est à 17h, nous nous pressons et arrivons vers 17h30. Tout lemonde est à table. Le repas est correct mais ça donne le sentiment qu’il faut gober, le service suivant est à 18h30. Au menu, steack, petit pois, mais, salade, pain fait avec le crottin de mule (en tout cas ça donnait l’impression) et un gateau au chocolat. J’ai le temps de boire un peu de thé mais nous nous faisons vider à 18h. Première fois que nous dinons et qu’il fait jour J. Nous retournons au camp nous bouquinons. Je demande au voisin s’il peut nous réveiller vers 5h car mon tel n’a plus de batterie. Des gens continuent d’arriver, c’est fou ils ont du mourir de chaud. Nous ne couchons vers 20h, il fait une chaleur de fou, nous dormons la tente ouverte. Malgré l’absence de matelas, le lit est confortable, je me réveille à plusieurs reprises pendant la nuit, j’appréhende de ne pas me réveiller. J’aperçois pas mal de loupiotes de bon matin enfin je devrais dire de bonne nuit. J’en déduis que c’est l’heure de partir. Ce qui me stresse c’est que les gens commencent à partir… je me lève pour demander l’heure au voisin, il est 4h30, je réveille Yoann, il est temps de lever le camp.

 

 

 

 

 

 

07 Septembre: La montée du Grand Canyon / Las Vegas

Nous bouclons nos affaires en nous assurant de ne rien oublier. Nous quittons le camp vers 5h/5h30, c’est parti, il fait déjà une chaleur à crever. Le vent est chaud. Nous nous arrêtons  à l’eau pour faire nos réserves. Malgré la présence de beaucoup de points d’eau sur cet itinéraire retour, je me charge presque comme à l’aller. Nous partons. La chaleur est étouffante, le soleil n’est même pas levé, nous avons chacun une lampe. Nous partons avec un bon rythme, la chaleur m’effraie un peu. La rando commence par nous faire longer le colorado pendant un bon moment. Nous arrivons à un premier pont je suis en nage, j’ai chaud. Juste après la river guesthouse (1er point) il y a un premier point d’eau (torrent), je me trempe complètement. Nous continuons notre marche, c’est assez plat, nous rattrapons des groupes, nous les dépassons puis nous attaquons le tire bouchon du diable ça monte et ça tourne vite, nous avons pour objectif d’atteindre Indians Gardens qui est le premier point d’eau et le signe du passage de la 1ère montée. Une fois le tire bouchon passé, le chemin continue à monter, nous arrivons à Indian Gardens. Nous demandons l’heure, il est 7h10… c’est pas trop mal. Nous faisons une pause, nous nous restaurons, nous buvons, je vide l’eau de mon bidon car il y a des points d’eau tous les 1,5 miles et il est hors de question que je continue à faire la mule. Nous reprenons l’ascension, nous avons un bon rythme. Nous sommes motivés pour finir tôt. J’oubliais, le temps est très couvert, il commence à pluvioter. Nous croisons du monde qui descend, nous voyons le prochain d’eau à 3 miles de l’arrivée, nous continuons encore et toujours, nous croisons des mules. Nous passons des groupes, au point d’eau à 1,5 miles de l’arrivée, je remplis ma gourde, nous continuons à monter, les mollets tirent et nous avons mal aux pieds… J Au bout d’un moment, nous apercevons l’arrivée, nous croisons des québécois dont l’un d’entre eux nous fait part d’un « tabernacle » car nous venons du fond du canyon. La fin est dure, nous n’en pouvons plus mais au bout d’un moment ça y est nous y sommes !!! enfin l’ascension est terminée !!! Il est 9h30, nous avons du mettre 4h/4h30. Trop bien, nous sommes épuisés, il pleut, il fait froid mais nous sommes contents. Nous nous dirigeons vers la voiture, nous sommes trempés, nous enlevons nos chaussures, quel soulagement. Nous allons vite à la douche, nous sommes crados ! La douche nous fait un bien fou. Il fait tellement moche que j’ai mis un jean, il doit être 10h30 quand nous sommes partis. Nous avions trop faim, nous allons au Canyon cafe mais ils ne servent que du petit dej, nous décidons de prendre la route jusqu’une ville où nous trouverons un mac do. Nous en trouvons un à King man ça fait trop de bien, nous avions bien puisé dans nos réserves… Puis nous repartons direction Las Vegas, les paysages se résument à de longues lignes droites au milieu de nul part. Nous passons par Hoover avec un énorme barrage. A un moment donné la route devient superbe, il y a des montagnes noires comme brulées par le soleil et à un moment donné, nous apercevons un lac bleu turquoise dans ce paysage désertique. Soupppeerrr !!! Arrivés aux alentours de Las Vegas, nous apercevons les énormes hotels. Le trafic devient dense, nous suivons le GPS, nous suivons le Las Vegas boulevard et arrivons à notre hôtel « The Venetian », nous suivons les directions Self Park et nous nous retrouvons dans un énorme parking, au moment de nous garer un voyant de la voiture s’allume « oil 15% », il ne manquait plus que ça, au moins nous étions dans une grande ville. Nous cherchons l’ascenseur et commençons à bien nous perdre, ça à l’air énorme. Nous cherchons le lobby et pour aller au lobby il faut évidemment passer par le casino. C’est fou nous pouvons fumer dans les casinos. Dans le lobby, nous trouvons une énorme fontaine ainsi que des fresques partout, c’est impressionnant. Le gars de l’hôtel essaie de nous refiler une chambre plus grande, nous déclinons sa proposition, il nous donne un plan genre plan de Belle Epine… J Le plan de l’hôtel en main, il ne nous restait plus qu’à trouver notre chambre. Nous avons la chambre 5331. Elle est super avec une jolie salle de bain avec douche et baignoire en marbre. En tout 3 télés dans la chambre, c’est fou ! Nous posons nos affaires vers 17h, nous partons à la quête d’un spa et des piscines(5 en tout dans l’hôtel), les prix du spa sont démesurés… et les piscines sont super grandes… Nous retournons à la chambre et nous reposons, à 21h, nous allons au Mirage pour se faire un « buffet » au « cravings », lorsque nous arrivons il n’ya pas beaucoup de monde. Il ya énormément de choix : pizza, pates, poulet,maki, chinois,salades, desserts… c’est frais et bon ! Génial le concept mais pas bon pour les kilos… Nous finissons le diner, nous allons nous balader dans la rue Caesar Palace, Bellagio avec le super spectacle des Fontaines (this is my song), nous retournons à l’hôtel et nous dirigeons vers notre salle de jeu au Venetian. Nous jouons chacun 1$ à la machine à sous, ce n’est pas brillant, nous nous perdons un peu avec tous ces jeux, nous ne trouverons jamais où s’acheter une carte pour jouer… nous décidons de payer en cash. Yoann décide de jouer à la roulette et je pense qu’en 5 minutes top chrono les 50 dollars sont partis en fumée J. Nous rentrons nous coucher entre 1h et 2h du mat, cela fait du bien de se coucher dans un vrai lit.

 

08 septembre: Las Vegas, la folie de la ville lumière

Le réveil sonne, la personne d’avant a laissé le réveil. RRRrrrr. Nous somnolons et allons déjeuner vers 10h45 au buffet de Treasure Island, nous nous faisons encore « pêter le bid » c’est trop bon et ce smoothie à la mangue… magnifique. Puis après une petite sieste nous allons à l’aéroport pour changer la voiture, nous expliquons notre situation, nous devons tout vider de la voiture L puis muni d’un petit papier, nous allons voir un homme qui nous dit « Vous voulez plus gros ?, choisissez celle que vous voulez et partez… ». Nous choisissons un Chrysler 7 places, immatriculé en Californie, il faut rouler local… J Nous retournons sur Las Vegas,  nous arpentons Las Vegas boulevard en entier nous voyons tous ces hôtels, tout est démesuré, c’est dingue. Tout est bling bling. Arrivés à l’hôtel, nous nous baladons, c’est fou il ya des canaux, des rues reconstituées, des personnes dans des gondoles, des glaces à l’italienne. Trop sympa et joli, nous avions choisi un super hôtel. Nous nous préparons pour aller à la piscine,  nous nous baignons et prenons un bon bain de soleil. Nous rentrons nous préparer, nous ressortons pour faire un tour du strip, nous visitons le Mirage avec ses fleurs tropicales et ses chutes d’eau, le Caesar Palace avec ses grandes colonnes, nous allons au Bellagio avec une déco kitsch genre fourmi géante, grenouille, champignon, c’est l’architecte qui a du prendre des champignons… Nous allons ensuite au Buffet du Bellagio, un des plus chicos. La nourriture est au top : super pizza pesto crevette, moules exquises, crabe… Franchement nous nous sommes régalés. Nous repartons faire une balade digestive, nous continuons la visite des casinos du strip. Nous allons jusqu’au Louxor avec son énorme sphynx et sa pyramide, puis allons au New York New York avec ces rues de New York reconstituées, ces gratte-ciels, la statue de la liberté, puis le Las Vegas Paris : reconstitution de l’ambiance parisienne et un lobby digne du château de Versailles. Puis nous allons jouer au Treasure Island enfin je devrais dire que nous allons perdre à la roulette… je doute fortement du caractère aléatoire des ces machines… Nous sommes rentrés bredouille à l’hôtel. Nous nous couchons pour notre dernière nuit 4*

 

 

 

 

09 Septembre :  Death Valley

La femme de ménage nous réveille à 8h, bitch !

Nous nous préparons tranquilou, nous rendons les badges de l’hôtel et allons petit déjeuner au Mirage. Il est 10h45,  nous payons pour le petit déjeuner mais  comme nous sommes proches de l’heure du déjeuner, nous profitons également du buffet déjeuner. Décevant par rapport au petit déjeuner de la veille mais bon nous en profitons pour faire le plein et nous faisons des petites provisions : cookies et congolais. Nous partons vers la Vallée de la Mort. Nous sommes partis vers 12h avec pour paysage le désert, il crève de chaud dans la voiture et nous n’avons pas pris d’eau L. Bravo ! Nous roulons sur d’interminables lignes droites avant d’arriver à la Death Valley. Il fait chaud, en tout cas nous avons chaud, pour la 1ère fois nous mettons la clim. Nous arrivons vers 14h30 dans la vallée de la mort, il fait toujours aussi chaud. Nous attaquons la visite avec la Dante’s View. Il fait tellement chaud dans la voiture, au bout d’un moment je coupe la clim et ouvre la fenêtre pour me rendre compte de la température et là grosse surprise, le vent est frais , du coup nous ouvrons tous les deux nos fenêtres. Pour arriver à Dante’s View, ça tortille et ça monte, en fait il s’agit d’un lookout qui surplombe la vallée de la mort… La vue est incroyable sur ce désert entouré de montagnes noires et de déserts de sel. Nous faisons une petite ascension à pied pour être au sommet, c’était fabuleux. Nous repartons de Dante’s view et allons à Zabriskie point : point de vue sur des formations rocheuses jaunes, c’est étrange au milieu de rien, nous allons ensuite au Badwater basin où nous faisons une marche érintante et éblouissante pour voir le désert de sel. C’est fou, nous sommes au point le plus bas de l’hémisphère nord :-86m sous le niveau de la mer. Nous repartons et partons sur l’Artist Drive, petite route en sens unique « époustouflante », qui traverse des formations rocheuses avec des couleurs allant du vert, au rose, au violet, au jaune… Impressionnant, le clou du spectacle était le point de vue « Artist Palette » où nous voyons un condensé de toutes ces couleurs, vraiment très joli. Ca doit être encore plus beau avec le soleil un peu plus bas. Nous repartons sur cette route superbe et regagnons la route principale, nous allons à Furnace creek où Alleluiah, nous achetons de l’eau ! Ca fait du bien. Puis nous continuons vers Mesquite Flat Sand Dunes, nous avons commencé  une marche pour les atteindre et le point de vue à l’arrivée n’était pas top top, en fait nous ne nous sommes pas arrêtés au lookout qui offrait une entrée sur les dunes L . Ce n’est pas grave, c’est très beau quand même. Nous décidons de quitter le parc vers 18h30 et de foncer car nous avons prévu de dormir au KOA du Lake Isabela (mi chemin entre la vallée de la mort et la cote). La route est un peu dure pour sortir du parc, pleins de virages, de montées, de descentes, un peu chiant mais les paysages sont trop jolis, le soleil se couchait, à un moment donné nous tombons sur un panorama splendide sur les montagnes et le lac salé asséché avec les couleurs du ciel rouge, violet sublimes. Nous quittons enfin le parc, nous nous arrêtons à une station service au milieu de nulle part : Olancha. Il fait déjà nuit. Yoann reprend la route de nuit, un peu chiant et nous fonçons jusqu’au KOA que nous atteignons à 21h30. Nous nous installons, la camping est assez vide. Nous nous faisons un petit diner tartine nutella J. Nous nous couchons en regardons un petit épisode de Breaking bad.

 

 

 

10 Septembre :  Lake Isabela/Ventura/Santa Barbara

Lever tranquilou, nous nous douchons, et déjeunons tranquilles. Nous prenons la route vers 10h, direction Ventura. Nous nous arrêtons en chemin pour admirer le lac Isabela qui est superbe, le cadre est vraiment joli. Nous croisons un camping juste au bord de la route, pour ce que nous avons profité du KOA… ce camping aurait été super… La route est très jolie, nous longeons la Kern River, le paysage est splendide. Puis nous arrivons sur de plus grosses routes, nous nous dirigeons vers Ventura, nous commençons à apercevoir la mer, il fait beau, nous allons à la Marina et allons au Channel Island Visitor Center, il n’y a pas grand chose pour nous qui voulions nous renseigner sur les plongées mais c’est intéressant pour savoir ce qu’il y a sur les différentes îles. Nous repartons vers le Harbourg village, nous regardons les restos et tombons sur un club de plongée, nous expliquons que nous avons le niveau 1 (sans le diplôme sur nous), le mec commence à nous dire que c’est mort, puis il se met à chercher sur internet, nous demandons en parallèle le prix des baptême et là le mec nous dit 250$ par personne : « What the hell !!!! », il est fou. Nous demandons le prix de la plongée  si notre niveau 1 est reconnu et il nous dit : 110$, nous lui disons d’arrêter de chercher car c’est beaucoup trop cher. Nous repartons surpris de ces montants exorbitants qui venaient de nous être annoncés. Nous nous remettons en quête d’un resto après avoir tourné moultes et moultes fois sans être vraiment attiré, nous choisissons un resto mexicain. En starter nous prenons une pineapple margarita et en plat un pollo asado et carne asada. Impressionnant l’assiette, belle pièce de viande, riz, guacamole, beans et tortillas. C’est très bon. Nous quittons le resto et allons nous balader à la plage et l’eau est gelée. Nous décidons de nous rapprocher de Santa Barbara  et d’aller à la plage que nous ne trouverons finalement jamais car nous nous sommes perdus dans les rues, nous avons pris une route le long de falaises, avons traversé les quartiers chics avec des maisons incroyables. Nous trouvons une cabine pour appeler Oumar, il nous donne rdv au Wild Cat 15W Ortega Street où travaille sa copine. Nous sommes à 10m, en arrivant dans le quartier, nous cherchons à nous stationner, heureusement des personnes nous conseillent. Arrivés au bar, la serveuse reconnaît Yoann, elle nous propose à boire. C’est donc Nicole, la copine d’Oumar. Très sympa. Les personnes du bar jouent au bingo, Nicole nous demande si nous voulons jouer, nous acceptons. Nous allons jusqu’au blackout (fin de grille), nous continuons à jouer. Au bout d’un moment, mon dernier numéro est annoncé : Youhou ! Blackout ! Je gagne une bouteille de champagne californien. Nicole me prépare un petit cocktail très bon, Oumar nous rejoint et nous repartons chez lui pour que nous posions nos affaires, ils ont une maison de fou !!! dans les hauteurs de Santa Barbara. Immense, ils sont 1 couple et 3 nanas. Ils sont super bien installés. Nous partons faire des courses avec Oumar pour le soir, nous souhaitons payer l’addition mais le serveur refuse que nous payions car il n’accepte par nos passeports.  Nous rentrons à la maison, nous préparons à manger, Nicole rentre. Jennie une des collocs passent également la soirée avec nous. Nous passons la soirée à manger et fumer… J’ai appris qu’en Californie le médecin peut prescrire de la weed quand quelqu’un est anxieux. Bilan il y a énormément de personnes anxieuses… J Nous nous couchons dans le salon.

 

11 Septembre : Santa Barbara

Nous partons prendre un brunch au Boat House à Santa Monica au bord de la mer. C’est brumeux et froid, c’est fou le bord de mer est totalement nuageux et dans les terres il fait très beau. Au programme de ce brunch, petit dej à l’anglaise avec œufs, omelettes, pommes de terre, des frenchs toast « pains perdus » couverts de fruits, de sirop d’érable. Pas mal du tout.  Nous déposons Nicole et partons avec Oumar à Camarillo, sorte de magasin d’usine. J’achète des lunettes, 2 bonnets, pleins de vêtements chez Nike, Yoann achète les classiques caleçons CK, des gants de ski, des bermudas ecko, c’est sympa mais nous n’avons pas pu en profiter pleinement car nous devons rentrer pour aller au resto avec Nicole. Nous rentrons, je me prépare, je fais avec ce que j’ai et met mon nouveau chapeau. Nous allons au resto où sert Jenny : Square One, ça me rappelle quelquechose. Nous arrivons et là c’est champagne et entrée saucisson et avocat frit, pas mal du tout. En plat principal, Nicole a pris une viande fondante et délicieuse, Oumar et Yoann, ont pris des pates avec du porc : trop bon et moi j’ai pris un burger pas mal du tout. En dessert, ils ont fait venir une sélection de leurs choix : crème brulée café (awesome), gateau au chocolat, glace cannelle gingembre. Le repas était un vrai délice, en plus offert par la maison ! Merci ! Puis c’est parti pour la descente aux enfers… Nous commençons la tournée des bars, c’est un truc de fou Oumar s’arrête toutes les minutes pour saluer quelqu’un. Au premier bar, nous commençons par un shot whisky, horrible, puis on enchaine, je prends quelquechose de plus doux, toujours sous forme de shot qu’il faut boire vite… Puis nous rencontrons un pote à lui Darel qui nous rince au Veuve Clicquot. Nous terminons la soirée au WildCat, nous commençons à être sérieusement attaqués. Puis c’est l’heure de rentrer, les bars en fait sont comme des boites sauf qu’ils ferment à 2h. Jenny nous ramène et le drame commence, les routes sont en pente sinueuses, je commence à me sentir mal. Arrivés à la maison Yoann et moi baptisons le jardin… Quelle jeunesse dépravée…

 

12 Septembre : Santa Barbara/Camarillo/Venice Beach/Santa Monica/LA

Réveil extrêmement difficile, après avoir pris un efferalgan, yoann et moi sommes toujours malades… la journée va être très dure. Nous comatons, au bout d’un moment, nous nous décidons à préparer nos affaires et oui c’est la veille du départ. Impossible d’avaler quoi que ce soit à part du Diet Coke. Nous finissons de préparer nos affaires et quittons Oumar ! UN GRAND MERCI pour cet accueil. C’était très sympa bien qu’éprouvant physiquement.  Nous sommes désorientés sans plan précis. Nous prenons la voiture direction Hollywood. En chemin, nous  nous arrêtons à Camarillo et c’est reparti pour le shopping, nous achetons des jeans chez Levi’s, des trucs chez Pumas, la forme n’était pas au rdv. Nous repartons de Camarillo vers 16/17h, du coup nous allons directement à Venice beach, le chemin est bien embouteillé. Finalement nous arrivons et nous baladons sur la plage et le Side Walk, il fait froid, nous n’avons rien mangé, je trouve l’ambiance vraiment malsaine mais bon c’est à voir : des gens jouent au basket, d’autres courent, d’autres font du vélos, une fête s’organise au rythme des tambours sur la plage, pleins de petits magasins… Nous assistons à un magnifique coucher de soleil, le seul d’ailleurs du voyage. Nous repartons de la plage. Pas de plan pour le soir, pas d’hôtel, je stresse un peu. Nous décidons d’aller diner à Santa Monica. Nous nous baladons dans une rue passante, super jolie, pleins de restos et d’animations, très sympa. Nous choisissons un resto italien Trastevere, 15 minutes d’attente, nous retournons marcher en attendant. Nous décidons d’appeler Max et Jenna rencontrés au Grand Canyon. Malheureusement, nous tombons sur leurs répondeurs. Nous partons diner, nous sommes affamés, nous n’avons rien mangé de la journée. En amuse gueule, il y avait une espèce de tapenade délicieuse. Nous avons chacun pris une pizza. Une fois le repas fini, nous repartons je vois de superbes bottes UGG mais l’humeur n’est pas au shopping. Nous repartons à 22h, il ne nous reste plus qu’à trouver un hôtel… Nous nous dirigeons vers l’aéroport, je lance le GPS qui nous propose un hôtel que nous avions repéré le matin. Il y a de place, c’est propre. Nous vidons la voiture pour finaliser les sacs, une fois vidée, Yoann ne retrouve pas les clefs… et c’est parti pour une recherche sympa ! Finalement, nous les retrouvons et bouclons nos affaires. Nous nous couchons à 23h30 pour un réveil à 4h40, sympa.

 

 

 

13 Septembre : Retour vers Paris, lovely holidays…

Lever 4h40, petite douche et direction Alamo pour rendre la voiture. Tout se passe nickel. Nous prenons une navette Alamo qui nous ramène au Terminal T1. Et nous enregistrons pour Charlotte puis Paris… Ce furent de bien belles vacances…

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir