FacebookTwitterGoogle Bookmarks

2008 - Vietnam - Cambodge : 23 octobre au 11 novembre

Préambule

Visa vietnamien et cambodgien fait à Paris. Formalités faciles mais contraignantes car il faut se rendre au consulat et déposer son passeport… Cela représente du temps Par ailleurs le visa cambodgien peut se faire directement au Vietnam.

 

23 Octobre : Départ de Paris et…

 

Nous quittons la maison vers 8h30 pour nous rendre à CDG. Arrivés à CDG une heure plus tard une immense file d’attente nous attendait au comptoir Air France (Vietnam Airlines fait partie de l’alliance Skyteam). Nous avons l’agréable surprise en entrant dans l’avion de découvrir un avion spacieux. Les repas servis étaient également bons, à tel point que nous avons pris soin de noter les noms en vietnamien, on ne sait jamais…Nous comprenons aussi rapidement après avoir entendu et lu la langue que ce serait mission impossible…En tout cas, bon point pour cette compagnie que nous découvrons.

 

24 Octobre : … arrivée à Hanoi via Ho Chi Minh ville

Arrivés à Ho Chi Minh city à 5h30 heure locale. Nous récupérons nos bagages qu’on nous a ensuite demandé de déposer dans un couloir… et  devons coller sur nos vêtements une étiquette « Transit », voilà pour les explications…Et ? Rien… Après croisement d’infos, nous avons compris qu’il fallait nous rendre à l’aéroport domestique à pied. Nous sommes partis avec un groupe de 3 français également en voyage dans le pays. Nous enregistrons rapidement et avions 3h à tuer à l’aéroport, la fatigue se faisait vraiment sentir. Nous achetons 2 bouteilles d’eau à 50000dongs. J’ai donné 20$ et la dame m’a rendu 270000dongs, soit un change à 1$=16000Dongs. Juste pour l’anecdote : en ville une bouteille d’eau coute 5000 dongs, soit 5 fois moins cher et le change était à 16750Dg. Ah les aéroports…

Nous quittons Ho Chi Minh city à l’heure prévue soit 9h30 sous un temps pluvieux. Mes craintes commençaient à croitre sur le climat que nous allions avoir. Arrivés à Hanoi à 11h30, comme prévu un homme nous attendait avec une pancarte « Carina Prince Hotel » (nous avions préféré réservé les 2 premières nuits.. erreur…).

Nous sortons de l’aéroport et nous voilà vraiment au VietNam avec ses motos et ses mobylettes partout, ses coups de klaxons intempestifs. Nous rejoignons l’hôtel dans une rue animée du vieux quartier. Prise de connaissance de la chambre : chambre sans fenêtre avec une humidité épouvantable et un vieux ventilo. Nous appelons le mec de l’hôtel qui a réussi à faire marcher la clim. Nous nous sommes contentés de prendre cette chambre d’autant plus qu’elle ne donnait pas dans la rue. Nous prenons une bonne douche après ce long voyage et sommes partis à la découverte du quartier. Nous sommes allés aux agences Sinh Café et Kim tours pour nous rendre compte des prix pour Halong. Comme le dit le routard, il y a des agences Sinh Cafe et Kim tours partout! Nous nous sommes posés au Bia Hoi Corner, café « routard ». En fait nous sommes posés sur des tabourets en plastiques au coin de la rue et on contemple l’activité dans la rue en buvant une petite bière (je buvais de l’eau qui au passage est plus chère que la bière…)

 

 


 

Nous sommes ensuite repartis vers le lac Hoan Kiem autour duquel nous avons marché. C’était très agréable. Nous avons ensuite empruntés les petites rues cherchant les monuments indiqués par le routard (cathédrale saint joseph, temple mandarin). C’est drôle l’architecture des maisons très hautes et très étroites. C’est vraiment simple de se repérer car souvent les magasins ont leurs adresses inscrites sur leurs devantures. Nous rentrons à l’hôtel pour nous reposer et en fait notre nuit a débuté à 18h !

 

 

 

25 Octobre : Hanoi

 

Lever à 6h  pour moi et 8h45 pour Yoann, ça fait du bien. Nous partons petit déjeuner dans l’hôtel. Nous laissons donc toutes nos affaires dans la chambre. Petit déjeuner rudimentaire : pour moi c’était pain rassis, beurre, confiture et Yoann nouilles au poulet. Nous remontons et faisons une analyse rapide de notre itinéraire du jour. Nous partons vers 11h30, je fais un tour rapide sur l’argent que nous avions dispersé un peu partout dans nos affaires et là je constate que durant notre absence nous nous sommes fait volé environ 20 dollars et l’équivalent en Dongs. J’étais tellement énervée, nous avons décidé de quitter l’hôtel en nous acquittant de la somme due sauf pour le taxi (omission de la personne de l’hôtel) ce qui réduit l’escroquerie à 23$.  Nos plans se retrouvent un peu bouleversés et nous voilà partis pour chercher un nouvel hôtel. Nous avons d’abord été booké notre tour pour Halong avec l’agence Kim Tours. Puis après avoir essuyé quelques refus de la part des hôtels dont certains un peu douteux (du genre « ah, vous avez déjà réservé Halong, désolés notre hôtel est plein), nous avons trouvé un petit hôtel mignon avec une chambre au calme « Classic Street Hotel ». Nous avons ensuite déjeuné dans un petit resto à coté de l’hôtel : Old Hanoi, nous avons très bien mangé…  Notre journée « visite » peut enfin commencer !

 

 


 

Nous sommes allés  dans le grand marché Dong Xuan, il y avait foule, pleins de commerces de toute sorte : tissus, écharpes, téléphone, décorations, vêtements, puis nous nous rendus sur le pont Long Bien, après s’être un peu trompé, une vieille dame nous a indiqué comment y aller. Une fois sur le pont, c’est impressionnant dès que l’on s’arrête de marcher, nous sentons les vibrations. Ce pont a été interdit aux voitures seuls les deux roues sont autorisés, et ils ne se privent pas ! Nous avons fait une partie du pont qui surplombe le fleuve rouge « Song Hong », il a vraiment une couleur rougeâtre. Nous avons vu un couple de mariés qui se faisaient prendre en photo au milieu de cette cacophonie de motos. Puis nous avons continué à nous balader dans les rues d’Hanoi sous la grisaille mais cela avait son charme.

 

 

Nous avons pris un verre devant le lac de la soie Blanche « Ho Truc Bach »  dans un café clandestin, et les flics nous ont viré. Nous avons pris le pont Duong  Thanh Niem pour visiter la jolie pagode Tran Quo’c. De l’autre coté de la rive se trouve le lac de l’ouest « Ho Tay » le plus grand lac du Vietnam, il porte bien son surnom de lac des amoureux, il y avait beaucoup de couples. Nous avons fini par le temple Quan Thanh. Nous cherchions notre chemin à la nuit tombante et nous nous sommes laissés séduire par un vieil homme parlant français qui conduisait un cyclopousse, il nous a gentiment ramené à l’hôtel commentant les lieux traversés. Ce moment fut fort agréable pour nous et pour nos pieds… Nous avons fait une halte à l’hotel et sommes allés diner au restaurant conseillé par le routard « Highway 4 ». Génial ! Nous avons diné assis sur des nattes autour de tables basses. Au menu nems au poisson chat agrémenté d’une petite bière, bœuf au poivre noir et poulet sauce passion puis digestif alcool de riz passion. Vraiment très sympa et les serveurs d’une gentillesse…

 

 

 

26/27 Octobre : Baie d’Halong/ île de Cat Ba

Lever aux aurores à 6h45… Petit déjeuner à la hauteur du premier,  Yoann continue toujours avec ses « Pho » (soupe vietnamienne). Nous nous rendons à l’agence Kim Tours, un bus passe nous prendre, la population est assez hétéroclite. Petit trajet tranquille avec une halte dans un magasin pour touristes… Arrivée à Halong sous un ciel grisâtre, on peine à voir les pains de sucre mais nous sommes noyés dans une masse de touriste. Nous ne sommes clairement pas les seuls à vouloir voir la deuxième plus belle baie du monde. Nous montons dans un bateau, nous sommes une vingtaine. Le bateau est assez joli.  Pendant le déjeuner, nous nous dirigeons vers la baie, nos premiers pains de sucre splendide, majestueux apparaissent. Malheureusement, nous partagions ce paysage avec des dizaines de bateaux. Nous arrivons à la première grotte visitée : la grotte de la porte du ciel « Hang Thien Cung ». Des dizaines de bateaux, une musique comme à Disneyland, nous étions bien arrivés à une attraction touristique ! Nous entrons dans la grotte c’était magnifique, pleins de petites cavités, des faisceaux lumineux venant de l’extérieur et toujours une horde de touristes… Dommage.

 

 

Nous revenons au bateau et apprenons que le tour ne va pas être respecté. Baignade et  visite d’une autre grotte annulées... Ma déception grandissait, autant de kilomètres pour faire ces activités attrape touristes… L Le bateau repart et pour notre plus grande joie il s’engouffre dans les rochers. Ca y est la balade dans la Baie d’Halong commence. C’est majestueux, magnifique, somptueux, grandiose au delà de ce que j’aurai pu imaginer. Nous traversons un village flottant où un pécheur nous propose de prendre un bateau plus petit pour visiter d’autres criques. Nous l’avons fait, c’était trop mimi. Puis la traversée a continué.

 

 


 

 

Plus de hordes de bateaux et de touristes, juste notre bateau navigant à travers ce paysage extraordinaire. Tous mes regrets s’envolaient pour laisser place à la stupéfaction. Nous amarrons sur l’île de Cat Ba, c’est parti pour 40 minutes à travers l’île pour rejoindre notre hôtel. L’île à l’air magnifique, certains paysages faisaient penser à la Réunion, très verdoyants avec de grands sommets… Nous arrivons à l’hôtel  « An Tam Hotel », aux premiers abords on se dit que c’est un hôtel miteux. Nous montons au 5ème étage et nous découvrons une chambre très agréable avec vue sur le port. Que de bonnes surprises aujourd’hui. Nous dinons avec 2 néerlandais et passons une partie de notre soirée avec eux. Je me fais masser par un homme dans la rue, qui me fait craquer le dos, moi qui avais très mal, j’espère que ça portera ces fruits. Le lendemain, nous nous réveillons à 7h et avons un super petit déjeuner : pancake banane. Nous repartons vers 8h30 à l’embarcadère. Il fait un temps magnifique. Nous allons sur le ponton du bateau pour en profiter. Nous retraversons la baie, toujours aussi magnifique.

 

 


 

Nous faisons la rencontre d’une française Sonia qui voyage seule. Nous échangeons nos coordonnées. Nous rentrons à Hanoi et retournons au Bia hoi Corner là où notre expérience à Hanoi a commencé. Puis nous allons récupérer notre bus de nuit pour Hue. Petite description du bus couchette : 3 rangées en largeur, 2 en hauteur et 7 en longueur. Nous entrons dans le bus les écrans sont allumés et diffusent un karaoké avec la musique à fond. Ca promet. Une nuit chaotique sur une route chaotique.

 

28/29 Octobre : Hue

 

Arrivée à Hue sous la pluie. Nous prenons un hôtel juste où le bus nous a posé « Phu An Hôtel ». Nous prenons une bonne douche puis allons prendre un petit déjeuner à la boulangerie française juste à coté de l’hôtel, on se prend un bon petit déjeuner. Nous rencontrons deux femmes québécoises, marrantes toutes les deux. Elles allaient faire les tombeaux à vélos. Nous nous sommes dits que ce serait pas mal et décidons également d’aller aux tombeaux en vélos. Nous louons les vélos et c’est parti, nous nous perdons rapidement et une femme en scooter nous aborde et nous demande si où nous allions. Nous lui indiquons que nous allons aux tombeaux, elle nous précise qu’elle vit juste à côté de celui de Ming Mang et qu’elle peut nous indiquer le chemin. Nous la suivons donc. C’est vrai qu’en voyant le trajet, nous aurions eu des difficultés à trouver J. Du coup nous discutons avec cette femme très sympathique qui nous raconte un peu sa vie, nous traversons la jolie campagne de Hue toujours sous la pluie. Après une bonne demi heure de vélo, nous arrivons au tombeau de Khai Dinh magnifique. «  Notre guide » Thi Roi nous propose de nous attendre, pourquoi pas. Nous partons donc à la visite de ce tombeau, nous gravissons  de grandes marches menant à plusieurs niveaux. Du tombeau, nous avions une vue superbe sur la campagne environnante.

 

 

 

Nous rejoignons Thi Roi. Nous voilà repartis, il pleuvait toujours autant, nous traversons la rivière des parfums « Song Huong ». Elle nous fait prendre un raccourci pour le tombeau de Ming Mang. Nous partons à la découverte de ce tombeau, beaucoup d’eau, de ponts, de grands espaces verts tout autour de plusieurs bâtisses : Esplanade, pavillon de la stèle, la porte de la vertu… Très joli site, totalement différent du précédent.

 

 

 

Nous repartons et suivons notre nouvelle « amie »  qui nous amène chez elle, elle nous offre le thé. Sa maison était vétuste juste au bord de la rivière. Elle nous a montré la photo de son mari et de ses enfants. Nous immortalisons le moment et nous décidons de repartir  car il nous fallait parcourir 10km et nous étions trempés. Nous lui laissons 10$ pour la remercier de son aide et à ma grande déception, elle commence à nous dire qu’elle aurait besoin de plus pour acheter un bouquin à son fils… 10$ représente une énorme somme au Viet nam. Nous nous en tenons à cela  même si j’ai un pincement au cœur. A la fois je la comprends  mais je me sens désabusé de pouvoir penser qu’elle ne nous voit que comme des portefeuilles. C’était tout de même une jolie rencontre, elle a fait un  morceau du chemin retour avec nous. Nous avons pris une route différente qu’à l’aller, nous la quittons et continuons notre trajet seuls. Il pleut encore et toujours, la galère commence : je crève. Nous étions encore assez loin. Je continue de rouler, la pluie s’intensifie, nous sommes vraiment trempés, les rues commencent à se gorger d’eau. Nous nous perdons, un vietnamien parlant français nous donne des explications nous permettant de nous retrouver. Yo récupère mon vélo, nous avons de l’eau jusqu’aux chevilles, les enfants jouent au milieu de la route, les routes commencent à être inondées. Nous arrivons enfin à l’hôtel, trempés. L’eau arrive au niveau des trottoirs. Nous allons diner à coté de l’hôtel et allons nous coucher car après le bus couchette nous avions une nuit de retard.

 

 


Lever à 8h, on prépare nos sacs et nous retrouvons Sonia à la boulangerie. Nous nous rendons au Sinh Café pour acheter des billets de bus open pour  Hoi An – Nhatrang-Ho Chi Minh city et partons visiter la citadelle de Hue toujours sous la pluie. Merci les capes de pluies ! La partie ouest de la citadelle est très belle, l’architecture est vraiment différente de l’architecture occidentale.

 

 

 

Mais tout finit par se ressembler pour notre regard non averti, nous commençons à nous lasser des villes. Nous repartons déjeuner et allons prendre notre bus pour Hoi An. Nous faisons le trajet sous la pluie en contournant le col des nuages L, traversons Danang et passons par la montagne de marbre avant d’arriver à Hoi An. Nous trouvons un hôtel « Hop Yen » et prenons une douche bien méritée. Hoi An est réputée pour ces couturiers, je me fais faire sur mesure un Ao dai ainsi qu’un petit haut traditionnel. Nous confirmons au Sinh Cafe que nous reprendrons le bus pour Nhatrang le lendemain. Il fait vraiment trop mauvais. Nous allons diner au café des amis un peu plus loin de l’hôtel, nous permettant de visiter la ville qui a l’air très mignonne. Kim le patron du resto parle très bien le français, il se fait une joie de nous montrer son livre d’or et de nous faire écouter Brel, Brassens en russe, Carla Bruni... Il nous sert des plats surprises. C’était très bon. Nous rentrons bien repus à l’hôtel.

 

 

30 Octobre : Hoi An

Nuit assez pénible, hôtel très bruyant et odeur d’essence. Lever vers 9h30. Nous décidons de terminer nos sacs, nous préparons nos vêtements pour la journée et ceux pour le bus de nuit, prévoyant d’être à nouveau trempés par une journée de pluie. Nos capes de pluie à la main nous descendons à la réception et là quelle surprise il faisait beau. Toute notre stratégie vestimentaire tombait à l’eau, nous voilà à nous changer à la réception. Nous partons visiter la ville, par rapport à la veille il y avait des hordes de groupes et de touristes dans les rues. Nous avons flâné dans les rues après avoir pris un formidable petit déjeuner à la pâtisserie de Hoi An. On se croirait en France. Beaucoup de jolies bâtisses, de temples, le pont japonais et beaucoup de petits magasins de déco et de vêtements sont les particularités de cette jolie petite ville.

 

 

 


 

A 13h, je pars récupérer mes tenues, elles sont tout à fait conformes au cahier des charges J. En fin de journée nous nous posons dans une gargote au bord de la rivière, Sonia et sa nouvelle « compagne » de voyage Olivia, la suissesse nous rejoignent. Nous discutons un petit moment ensemble. Puis nous allons récupérer notre bus de nuit pour Nhatrang.

 

 

31 Octobre/1er Novembre : Nhatrang

Arrivés à 6h à Nhatrang, Michel, le vieux de Bruxelles passant 6 mois par an au Vietnam en laissant sa famille en Belgique… nous amène à son hôtel : Truc Linh Hôtel. Franchement très propre. Nous avons en prime une chambre avec vue sur la mer pour 10$. Petite douche bien méritée comme à chaque fois qu’on prend le bus de nuit. Pour cette journée farniente, nous décidons d’aller au spa. Nous avons négocié avec un motorbike de nous y amener. Nous lui demandons de nous arrêter aux Tours Cham de PO Naggar, site très joli un peu hauteur, nous permettant d’avoir un joli panorama de Nhatrang,  avec des temples totalement différent de ce que nous avons vu jusqu’à présent.

 

 


 

Puis nous allons au spa et là nous décidons de faire la totale : bain de boue, jet sur le corps, bain et chutes  d’eau minérale et piscine, le tout à une température bouillante.  Le bain de boue était très sympa, nous étions tous les deux dans une baignoire pleine de boue en plein air pendant une petite heure. Puis nous avons sécher au soleil et avons rincé toute la boue. Ensuite direction les jets, très très fort puis un bain d’eau minérale. Nous avons déjeuné et sommes allés nous faire masser pendant 1h ! Les masseuses y vont de tout leur corps, elles utilisent mains, pieds, genoux et nous montent même dessus nous faisant allègrement craquer… En espérant que ça nous fasse du bien. Nous sommes ressortis reposés et avec la peau d’une douceur !!! Nous sommes rentrés en motorbike, cette fois ci chacun la sienne. Petite balade autour de la plage. Nous allons diner au « Truc Linh » décoration magnifique avec cascade, mais les rats se baladant dans le resto à la fermeture nous ont un peu calmé.

 

 

Lever vers 9h30, nous prenons le petit déjeuner avec Sonia et allons ensuite à la pagode  Long Son à pied. En chemin, nous passons devant la cathédrale de Nhatrang, la gare. Arrivés à la pagode après avoir traversé toute la ville, nous avons très chauds ! La pagode est jolie et moins chargée que les autres. Nous contournons la pagode pour aller voir le Bouddha blanc assis en position du lotus. Impressionnant ! Tout autour du bouddha blanc, une sorte de cimetière. Entre la pagode et le bouddha, un moine faisait retentir une cloche. C’était sympa. Nous revenons à la plage de Nha Trang assoiffés et allons manger une super glace chez Romy’s.  Nous dinons ensuite avec Olivia et Sonia avant de prendre notre bus de nuit pour Saigon.

 

 

2 Novembre: Ho Chi Minh ville/Saigon

Après une nuit horrible dans le bus nous arrivons à Saigon à 6h, nous galérons un peu à trouver un hôtel. Finalement, nous atterrissons dans une guest house : « Linh Thu » dans le quartier routard. Nous sommes ensuite allés réserver le trip dans le delta du Mékong. Nous sommes ensuite allés nous balader au marché Ben Thanh proposant un mélange de produits locaux et de contrefaçons. Nous sommes passés voir le palais de la réunification ainsi que la cathédrale notre dame où deux mariages se déroulaient à l’extérieur, « Le dimanche à Saigon, c’est le jour des mariages » ; nous sommes également passés par la poste, l’hôtel de ville et le théâtre municipal. Nous sommes allés faire du shopping et avons acheté un service à bol de riz… Nous avons rejoint Sonia au marché où elle s’est lancée dans une grande négociation sur des rideaux et sommes allés boire une bière puis diner non loin de l’hôtel. Au programme un super petit barbecue. Nous sommes contents de quitter Saigon, la ville est un peu trop speed.

 

3-5 Novembre: Le delta du Mékong et passage de la frontière cambodgienne par voies fluviales.

3 novembre

Lever 7h, bus direction le delta du Mékong. Première ville visitée Cai Be, direction l’embarcadère.  Nous prenons une pirogue pour visiter un marché flottant. Grosses pirogues avec de la marchandise. Nous prenons un autre bras du Mékong et nous arrêtons dans un petit village fabricant des friandises à la noix de coco, banane. Ca faisait vraiment truc à touristes, c’est assez pénible. Mais bon les bonbons sont bons. Nous visitons également une fabrique de galette soufflée, la base des barres de céréales. Nous repartons sur le grandiose Mékong, direction l’île d’An Binh où nous avons pris un déjeuner rationné. Petit spectacle de musique traditionnelle. Là c’était trop. Si on fait abstraction de tout ça, le Mékong et ses rives ont beaucoup de choses à offrir. Nous repartons vers Vinh Long dont nous n’aurons vu que l’embarcadère et repartons vers Can Tho. Nous devons prendre un ferry, l’attente se fait sous un hangar pleins de motorbikes… J Dehors il y a des trombes d’eau ! Arrivés à Can Tho, nous allons diner avec Olivia, Sonia, Sophie, Philippe (deux tour du mondistes) et ses parents au restaurant Nam Bo. Le diner était très sympa.

 

 

4 novembre

Lever 6h ! Petit déjeuner 6h30 ! Départ 7h ! Rythme militaire dis donc. Pour une fois un petit déjeuner non rationné : Pâtes, confitures, beurre, bananes. Départ pour le marché flottant de Cai Rang, c’est impressionnant tous ces bateaux pleins de marchandises. Ce qui est drôle c’est que l’on trouve accrochés sur le mat ce que vendent les marchands.

 

 

Après le marché, nous avons navigué à travers le Mékong dans les petits arroyos. Nous nous sommes arrêtés dans un verger où nous avons dégusté des fruits : papaye, ananas, bananes, pomelot. Ensuite nous nous sommes promenés dans le verger, c’était sympa. Nous sommes rentrés à Can Tho pour déjeuner, nous nous sommes promenés dans le marché.

 

 

Nous repartons vers Vinh Long, nous prenons une route complètement pourrie mais très jolie, nous traversons Sadec, Lai Ving, Lap Vo…. Nous reprenons le ferry, on se demande bien pourquoi, continuons via Long Xuyen, Cai Dau pour enfin arrivés à Chau Doc. Nous étions trop pour l’hôtel prévu, les « français » ont donc été relogés dans l’hôtel Thuan Loi. Cet hôtel offre une très belle terrasse donnant sur le Mékong  où nous avons eu le plaisir de diner.

5 novembre

Même rythme qu’hier pour le réveil/déjeuner… Nous rejoignons le groupe à l’autre hôtel et nous rendons à l’embarcadère. Chacun monte à 2 sur une pirogue « conduite » par une vietnamienne. Nous allons sur une première maison flottante où ils élèvent des poissons. Nous repartons, le guide monte avec nous, ils nous rappellent que nous sommes riches… décidément ce sont toujours les mêmes rapports avec les gens… nous nous arrêtons dans un village cham où ils fabriquent des écharpes en soie : encore un super truc à touristes. Nous reprenons la pirogue pour prendre le bateau où nous avions disposé nos bagages. La balade en pirogue était sympa mais ça me faisait mal au cœur toutes ses femmes qui ramaient pour nous.

 

 

Sur le gros bateau, c’était parti pour 2 heures à travers le Mékong pour rejoindre Vinh Xuong jusqu’au poste frontière. Arrivés au poste frontière nous déjeunons et passons au poste frontière pour faire tamponner nos visas, nous prenons une grande pirogue et allons jusqu’au poste frontière cambodgien où nous faisons également tamponner nos visas. Nous reprenons la pirogue pendant 3/4h, un peu long mais c’est une belle balade à travers le Mékong. C’est drôle de passer une frontière par les voies fluviales. Je discute beaucoup avec Sophie. Arrivés à Lek Luang, il se met à tomber des trombes d’eau et nous prenons un bus jusqu’à Pnomh Penh, il pleut durant tout le trajet. Arrivés à l’hôtel, nous passons la soirée avec le même petit groupe de français.

 

 


 

6 Novembre: Phnom Penh et route vers Siem Reap

 

Lever 7h30. Super petit déjeuner à l’hôtel, enfin super pancake avec du miel. Nous décidons d’aller faire un tour en ville. Phnom Penh est assez complexe. Tout est inscrit en sanscrit, très peu de noms de rue, plutôt des numéros et contrairement au Vietnam tous les petits bouis bouis n’ont pas leur adresse sur la devanture. Juste à droite de l’hôtel se trouvait le Wat Bo Hum Vadey, devant une grande esplanade. Nous sommes entrés, c’était vraiment bizarre, il y avait pas mal de moines c’était comme un mini village. Puis nous sommes passés devant la pagode d’argent et le palais royal. Nous avons continué devant le Tonlé Sap en passant devant le musée national des Beaux Arts et le wat Ounaloum. Puis nous quittons ces superbes bâtisses et nous engouffrons dans une rue qui faisait un peu plus ghetto. Le contraste était vraiment frappant. Limite des regards malveillants, le sentiment de sécurité est un peu moins évident qu’au Vietnam. C’est bizarre, on s’habitue, on se perd un peu et on se dirige vers le marché central où il y avait une tonne de petits commerces tissus, écharpes, fleurs, produits de beauté  et aliments divers et variés comme des cafards grillés, des mygales… miam miam…  Nous sommes ensuite allés au marché Russe et sommes rentrés à l’hôtel pour récupérer nos affaires.

 

 


 

Nous prenons le bus à 11h30 pour Siem Reap, le paysage était superbe. Nous faisons un petit arrêt où nous rencontrons des petites filles vraiment marrantes qui vendaient leurs fruits. Yoann a d’ailleurs été rebaptisé « the monkey » à cause de ses poils. On a bien rigolé. Nous avons acheté des mangues, pomelots et ananas. Nous repartons le trajet dure 6h. Nous arrivons à Siem Reap, les routes sont bien inondées. Nous sommes déposés à l’extérieur de la ville et là une cohue de personnes attendait à la sortie du bus. C’était assez oppressant. La guesthouse de Phnom Penh avait fait venir 3 tuk tuk que nous avons finalement pris. Ils nous ont déposé dans une guest house qui était simple et proprette avec des hôtes super sympas mais nous la trouvions trop excentré. Nous sommes repartis, je m’en voulais un peu mais bon c’est comme ça. Puis c’est parti pour une bonne heure de recherche d’hôtel. Finalement nous trouvons une guesthouse sympa et nous y restons « Smiley ». Nous dinons dans un super resto avec Olivia, Sonia, Philippe et Sophie. Ils ont tous testé un des spécialités khmer : amok très bon et relevé, et moi j’ai pris un riz khmer avec des crevettes. Très Très bon…

 

7-9 Novembre: Siem Reap et les temples d’Angkor

7 novembre

Lever 5h50… Oups nous avons oublié le réveil. Nous partageons un tuk tuk avec Olivia et Sonia pour faire le « petit circuit ». Nous arrivons aux entrées, il n’y a personne, nous nous faisons prendre en photo pour faire les pass qui ne sont que des petits tickets papier, jolis mais fragiles. Nous faisons le tour d’un premier bassin pour arriver sur le somptueux Angkor Wat, vraiment imposant. Il fait déjà très chaud, nous le visitons et passons de l’autre côté d’où la vue sur le temple était magnifique.

 

 

 

Nous quittons Angkor Wat pour rejoindre Angkor Thom « Ville Royale », composées de plusieurs parties. En arrivant il ya une impressionnante allée de statues avec une énorme porte magnifique.

 

 

Nous commençons par le Bayon, de loin le temps semblait quelconque mais en s’approchant, on voit tous les visages apparaître dans toutes les directions. Impressionnant, le temple est un vrai labyrinthe. A la fin nous mourrions de chaud, nous nous arrêtons pour nous hydrater il n’est que 11h.

 

 

Nous repartons vers le Baphuon, immense pyramide en rénovation. Dommage, enfin dommage pour nous et tant mieux pour les générations futures. Nous contournons le monument pour aller voir un énorme bouddha couché, impressionnant. Puis nous allons vers le palais royal où subsiste le temple Phimeanakas que nous « gravissons ». Nous partons vers la terrasse des éléphants et la terrasse du roi Lépreux. Nous retournons dans le tuk tuk et empruntons la porte de la victoire en nous dirigeant vers Thommanon et Chau Sey Tevoda. Nous visitons rapidement Thommanon. Puis nous continuons avec Takeo que nous ne faisons que contourner. Immense pyramide très jolie. Il faisait décidément trop chaud, nous nous arrêtons à la buvette à coté de Ta phrom. Nous déjeunons.

 

 

Le ciel devient menaçant mais nous nous lançons dans la visite de Ta Phrom. Arrivés à l’entrée du temple il se met à pleuvoir très fort, nous nous protégeons à l’intérieur du temple, nous n’étions pas les seuls. Les allées se vident et finalement nous décidons de nous équiper et partons à la découverte de ce temple magique.

 

 

L’inconvénient de ce temps est que nous ne pouvions pas immortaliser le moment en revanche le gros avantage est que nous étions seuls à arpenter ce temple mélange subtil de pierres et d’arbres sous cet atmosphère mystique. C’est trop beau de voir l’effet de  la nature sur une construction humain. Quelle harmonie. Nous décidons de revenir le lendemain. Nous allons ensuite à Banteay Kdei, en passant par le Sras Srang où la vue sur le lac était très joli. Nous avons rapidement traversé Banteay Kdei, il était tout en longueur. La fatigue commençait à se faire sentir pour une première journée bien dense.

Nous rentrons exténué à l’hôtel et fixons rdv vous au tuk tuk boy pour le lendemain à 5h30. Puis nous allons célébrer l’anniversaire de Yoann avec les frenchy et allons au Khmer House restaurant ! En entrée nous avions pris des Fresh spring rolls et des Fried Spring Rolls au poulet et nous avons commandé en plat un khmer curry au poulet. Incroyable, délicieux ! Nous étions enchantés par notre repas.

8 novembre

Lever 5h20, Aujourd’hui nous faisons le grand circuit. D’abord direction le  Phnom Bakeng pour voir le sunrise. Malheureusement nous arrivons un peu tard. Arrivés en haut la vue était superbe mais nous nous attendions à mieux voir Angkor Wat. Tout de même un beau panorama sur la campagne alentour.

 

 

Nous redescendons et allons au Preah Khan, joli temple mais après tout ce que nous avions vu la veille nous avions du mal à être émerveillé. Nous allons à Neak Pean qui se démarque vraiment des autres. Temple entouré d’un bassin et de 4 autres à sa périphérie. Très sympa. Nous enchainons avec Ta Som pour lequel nous avons eu un coup de cœur pour sa porte prisonnière d’un énorme arbre. Magnifique. Puis nous allons au Mébor oriental et le Prerup qui se ressemble mais ne ressemble à aucun autre temple : grandes pyramides avec plusieurs tours pyramidales. Nous avons fini le grand circuit de bonne heure, les temples étaient moins nombreux et plus petits.

 

 

 

 

 

 

Nous décidons de finir en beauté avec Ta phrom que nous avions visité la veille sous la pluie. Beaucoup de groupes de touristes. Dommage mais ce temple reste magique avec tous arbres enchevêtrés. Nous rentrons à Siem Reap vers 12h. Nous déjeunons avec les filles au khmer family (resto cousin de celui de la veille), tout aussi bon.  Nous partons à la quête d’un hôtel plus classe pour les 2 derniers jours et nous promenons dans la ville… L’hôtel sera l’Angkorland hôtel. Nous rentrons  à l’hôtel retrouvés Sophie et Philippe. Le soir nous dinons à nouveau tous ensemble à l’exception de Sonia qui rentrait à Saigon. Puis nous disons aurevoir à Olivia qui rentrait à Phnom Penh.

9 novembre

Lever à 7h30, nous changeons d’hôtel et repartons pour une troisième journée à Angkor. Nous négocions un tuk tuk  pour nous rendre au temple les plus éloignés. Nous allons d’abord à Banteai Srey (à 37km de Siem Reap), nous traversons pleins de villages et la campagne cambodgienne. C’est très agréable il fait très beau. Arrivés à Banteai Srey c’est bondé de touristes, nous ne nous y attendions pas du tout. Le temple est magnifique totalement différent des autres. Beaucoup de sculptures, c’est vraiment très beau. Nous allons à Banteay Samre, petite réplique d’Angkor Wat. Nous étions presque seuls mais un peu blazé. En repartant nous demandons au chauffeur  de nous faire passer par le petit circuit pour que nous puissions apprécier une dernière fois ces temples majestueux. Nous rentrons sur Siem Reap et déjeunons à la boulangerie. Nous allons ensuite nous reposer à l’hôtel où Sophie et Philippe nous rejoignent. Nous dinons dans une gargote pour 5$ à 4.

 

 

10/11 Novembre: Siem Reap et ses alentours

10 novembre

Grasse matinée et petit déjeuner de luxe dans l’hôtel. Nous en profitons pour nous poser un peu. Nous avons profité pour aller acheter des souvenirs au vieux marché. Puis nous sommes rentrés à l’hôtel. Grosse sieste de 20h à 22h. Nous allons diner en vitesse au Khmer HOU se où nous retrouvons Sophie et Philippe qui n’avait pu répondre à notre msg. La bonne fortune. Nous dinons. Sophie et Philippe partent pour Phnom Penh le lendemain nous leur disons au revoir et leur souhaitons tout le meilleur pour le reste de leur voyage.

11 novembre : Lac Tonlé Sap et retour sur Paris...

Jour du départ. Nous prenons notre temps et quittons l’hôtel vers 12h. Nous négocions un tuk tuk pour aller sur le lac Tonle Sap. Nous  partons dans le sud de Siem Reap et longeons le petit village. Nous traversons la campagne. Nous arrivons à un check point où un flic nous dit que nous devions absolument prendre un tour de bateau à 20$ pour continuer. Sauf que nous avions négocié avec le tuk tuk boy. Nous obtenons le tour pour 10$,  Nous montons tous les deux dans une pirogue et nous baladons sur le lac  et traversons un village flottant Chong Kneas, nous voyons une école, une église, des viviers de poissons dans les maisons, des cochons dans des grilles et tout cela flottant sur l’eau. Tout un village organisé autour de l’eau. Puis nous sommes arrivés sur une immense étendue d’eau. C’était le fameux lac ! Le piroguier coupe le moteur, on ne comprend pas pourquoi et on reste un moment sur ce lac… Nous rentrons en passant par un autre petit village après avoir décliné la visite d’une crocodile farm. Nous rentrons à Siem Reap via la même petite route et demandons au tuk tuk de nous déposer à la boulangerie «  Blue Pumpkin » et allons une dernière fois au Khmer House. Nous retrouvons encore des français rencontrés la veille, ils s’assoient avec nous et nous discutons. Nous retournons à l’hôtel et négocions une chambre pour se doucher. A 17h30, nous retrouvons notre tuk tuk pour nous rendre à l’aéroport. Nous partons pour Hanoi avec une petite escale de 2h avant d’aller sur Paris.

 

 

Nous avons le sentiment en voyageant au Vietnam qu’il est difficile de sortir des sentiers touristiques, tout semble organisé, nous n’avons pas non plus pu prendre le temps d’essayer de s’organiser avec les moyens locaux … Peut être pour une prochaine fois…

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir